CALCIPARINE - Indications, posologie et effets secondaires

Septembre 2017


Calciparine® est un anticoagulant, à base d'héparine calcique, utilisé pour traiter ou prévenir les thromboses veineuses. La thrombose veineuse apparaît lorsqu'un caillot de sang bouche un vaisseau sanguin. Elle peut subvenir quand il y a un ralentissement du flux sanguin (en cas d’alitement prolongé par exemple), une lésion du vaisseau sanguin ou lorsque le sang coagule plus rapidement que d'habitude.

Indications

En traitement préventif, Calciparine® est administrée surtout en chirurgie, chez les personnes alitées ou ayant des antécédents de thrombose. Elle peut aussi traiter l'insuffisance rénale chez les personnes ayant subi un AVC, un infarctus ou présentant une insuffisance cardiaque. En traitement curatif, Calciparine® est indiquée dans les cardiopathies comme l'angor ou l'infarctus du myocarde, dans les thromboses veineuses profondes et les embolies pulmonaires.

Posologies

Calciparine® est dosée à 25000 UI/ml
En traitement curatif : 500 UI/kg/jour en deux ou trois injections sous-cutanées par jour.
En traitement préventif : 5000 UI en injections sous-cutanées toutes les douze heures. Avant une intervention chirurgicale, 500 UI sont parfois injectées deux heures avant l'intervention.

Effets secondaires

L'effet secondaire le plus fréquent est une manifestation hémorragique, très souvent locale. Un petit hématome peut apparaître vers le site d'injection. Chez certaines personnes, on observe une thrombopénie (diminution du nombre de plaquettes). Il est nécessaire de surveiller la numération plaquettaire avant et pendant le traitement pour prévenir une thrombopénie.


Surveillance de l'efficacité du traitement
Un bilan sanguin doit être réalisé quotidiennement ou après chaque changement de dose de calciparine® afin de surveiller l'efficacité du traitement. Le sang peut être trop fluide, le patient risque alors une hémorragie. Si au contraire le sang n'est pas assez fluide, le patient risque une thrombose. Pour cela, on surveille le TCA (temps de céphaline activé) ou l'activité anti-Xa. L'antidote de la calciparine® en cas de surdosage est le sulfate de protamine.

Source : Base de données publique des médicaments
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=66977349

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « CALCIPARINE - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.