BUPRENORPHINE - Indications, posologie et effets secondaires

Novembre 2017


La buprénorphine est une substance psychoactive utilisée dans le cadre d’un traitement substitutif global des dépendances aux opiacés (héroïne).

Utilisations

D’abord commercialisés en tant qu’antalgiques dans les années 1980, les médicaments à base de buprénorphine sont désormais employés comme traitement de substitution aux opiacés (TSO). La prise de buprénorphine est exclusivement réservée aux adultes (enfants de plus de 15 ans) et doit faire l’objet d’un suivi médical strict. La posologie initiale est de 0,8 à 4 mg/jour en une prise unique.

Propriétés

La buprénorphine est une molécule appartenant à la classe des agonistes partiels morphiniques qui présente la particularité de se fixer sur les récepteurs cérébraux µ et k. Ainsi, cette substance active permet d’atténuer l’effet de manque sans entraîner de dépression respiratoire comme cela pourrait être le cas avec des agonistes complets.


Les médicaments contenant du buprénorphine
Commercialisé comme antidouleur sous la marque Temgesic® par le laboratoire Indivior, le buprénorphine a été utilisé comme médicament de traitement de la dépendance aux opiacés à la fin des années 1990 sous le nom de Subutex® par le laboratoire Schering-Plough. Depuis 2006, de nombreux laboratoires ont développé leur propre médicament générique : Mylan, Sandoz, Biogaran, Teva, Arrow, Cristers…

Contre-indications

L’administration de buprénorphine est formellement contre-indiquée dans les cas suivants :
  • hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients du médicament,
  • insuffisance respiratoire sévère ;
  • insuffisance hépatique sévère ;
  • intoxication alcoolique aiguë.


En outre, un traitement de substitution aux opiacés à base de buprénorphine ne peut être préconisé en association avec des médicaments analgésiques morphiniques de palier III ou avec de la méthadone.

Effets indésirables

La prise de buprénorphine est susceptible d’occasionner les effets secondaires suivants :
  • des troubles du système nerveux : insomnie, maux de tête, étourdissements, vertiges… ;
  • des troubles gastro-intestinaux : nausées, vomissements, constipation…;
  • des troubles vasculaires : hypotension orthostatique ;
  • des troubles généraux : fatigue, somnolence, sudation excessive…

En de plus rares occasions ont été observés des troubles respiratoires (dépression respiratoire) ou des troubles psychiatriques (hallucination).

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « BUPRENORPHINE - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.