ACLASTA - Indications, posologie et effets secondaires

Septembre 2017


Aclasta® est un médicament appartenant à la classe des bisphosphonates. C’est en bloquant la déminéralisation et les cellules responsables de la destruction osseuse qu’il participe à la lutte contre l’ostéoporose, ce traitement étant généralement associé à une corticothérapie au long cours. Ce médicament est disponible uniquement sur ordonnance.
 

Indications

Aclasta® est un médicament indiqué dans la prise en charge des pathologies liées à une déminéralisation osseuse, et notamment l’ostéoporose et la maladie de Paget chez l’adulte. En empêchant le relargage du calcium dans le sang, il réduit le risque de fracture, une des complications majeures de l’ostéoporose, notamment chez les femmes ménopausées. Toutefois, l’Aclasta® est également indiqué chez les hommes souffrant d’ostéoporose.
 

Contre-indications

Aclasta® est contre-indiqué chez les patients qui souffrent d’insuffisance rénale grave (risque d’aggravation). De même, les personnes ayant une hypocalcémie ne doivent pas prendre ce type de traitement.
 

Effets secondaires

Aclasta® est un médicament qui n’est pas dénué d’effets secondaires. Outre les douleurs qu’il peut provoquer au point d’injection, iI est parfois à l’origine d’un syndrome grippal (fièvre, maux de tête, fatigue, douleurs musculaires et articulaires, etc.). Il est également susceptible d’entraîner une insuffisance rénale chez certains patients (personnes très âgées ou en cas de déshydratation ou de consommation de diurétiques). Par ailleurs, en raison d'un risque d'atteinte osseuse grave de la mâchoire (ostéonécrose), l'utilisation de ce médicament doit s'accompagner d'un suivi dentaire rigoureux avant et pendant le traitement.
 

Posologie

L’Aclasta® se présente sous la forme d’une solution incolore qui s’administre par perfusion intraveineuse. Avant l’injection, les patients doivent être suffisamment hydratés (avoir bu au moins un demi-litre), notamment les personnes âgées de plus de 65 ans ou celles qui sont placées sous traitement diurétique. Généralement, dans le cadre de l’ostéoporose, l’administration d’Aclasta® est réalisée une fois par an et est combinée à un apport en calcium et en vitamine D. La durée du traitement n’a pas été définie, de sorte que la nécessité de poursuivre ou non le traitement doit être réévaluée régulièrement au cas par cas, notamment après 5 ans ou plus de traitement. En ce qui concerne la maladie de Paget, Aclasta® doit être administré en une dose unique, une seconde injection pouvant intervenir à un intervalle d’un an ou plus.
 
Source : Base de données publique des médicaments
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=67306342

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « ACLASTA - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.