Huiles alimentaires – effets sur la santé

Septembre 2017


Riches en acides gras comme les oméga 3, les huiles alimentaires d'origine végétale ont des effets bénéfiques sur la santé. À condition d'être consommées dans des quantités modérées et dans le cadre d'une bonne hygiène de vie.

Définition

Les huiles employées dans l'alimentation sont des huiles végétales, extraites de graines ou de fruits oléagineux. Il en existe de nombreuses sortes : huile de colza, huile de tournesol, huile de pépins de raisin, huile d'arachide, huile d'olive, huile de noix, etc.

Composition et vertus

Les huiles alimentaires contiennent majoritairement des lipides : des acides gras saturés (AGS), des acides gras monoinsaturés (AGMI) et des acides gras polyinsaturés (AGPI) dans des proportions variables selon l'origine de l'huile. Les lipides contribuent au bon fonctionnement de l'organisme en jouant un rôle dans le stockage de l'énergie et dans la composition des cellules.
Parmi les acides gras polyinsaturés, les oméga 3 sont considérés comme indispensables car le corps n'est pas capable de les fabriquer. Ils demeurent essentiels au bon fonctionnement du système nerveux, du cerveau et de la rétine. En cela, leur consommation est particulièrement recommandée aux femmes enceintes et allaitantes. Les oméga 3 s'avèrent également bénéfiques en cas d'hypertension artérielle et de pathologie cardiovasculaire, dans le cadre d'une alimentation équilibrée.
Sources d'antioxydants comme la vitamine E, les huiles végétales aident à protéger les membranes cellulaires et les globules rouges, et à retarder le vieillissement cutané.

Utilisation dans l'alimentation

Pour la cuisson, il est recommandé de veiller à employer une huile dont le point de fumée se situe au-dessus de 200 °C : au-delà de cette température critique, les huiles dégagent des substances toxiques. Ainsi, l'huile d'olive est à privilégier pour cuire des aliments.
En assaisonnement, l'huile d'olive peut être employée seule ou mélangée à l'huile de colza, riche en oméga 3 et en oméga 6. L'huile de noix, avec sa forte teneur en oméga 3, est particulièrement adaptée à une utilisation à froid.
D'une manière générale, il est conseillé de varier les huiles alimentaires pour diversifier les apports nutritionnels.

Apports recommandés et précautions

Pour bénéficier des propriétés nutritionnelles des huiles végétales, mieux vaut les consommer dans le cadre d'une alimentation saine et équilibrée tout en respectant les apports recommandés. Selon l'Anses, les besoins en acides gras sont estimés à 30 % des apports énergétiques chez l'adulte. La pratique d'une activité physique régulière en parallèle est également préconisée.
Néfastes pour la santé et susceptibles d'entraîner une prise de poids, les excès de matières grasses sont à éviter.

Pour aller plus loin

Les lipides, Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

Crédits photo : © serkan52 - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par sante-medecine.
Ce document intitulé « Huiles alimentaires – effets sur la santé » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.