Traumatismes des ongles – définition, causes et traitement

Août 2017



Les traumatismes de l’ongle sont fréquents : hématome, plaie, arrachement… Ils font généralement suite à un accident, et leur prise en charge dépend du type de lésion traumatique ainsi que de sa gravité.

Définition

L’ongle est constitué de plusieurs parties. La tablette unguéale, c'est-à-dire la partie la plus dure de l’ongle, repose sur le lit unguéal. Les bords sont protégés par un repli de peau. Dans le cas d’un traumatisme, une ou plusieurs parties de l’ongle peuvent être touchées.
Le traumatisme unguéal est extrêmement fréquent : il représente 8 à 10 % des urgences liées aux mains. Il provoque plusieurs types de blessures : hématome sous-unguéal, plaie, arrachement de l’ongle. La blessure peut être bénigne et entraîner une gêne passagère. Mais elle est aussi à l'origine de séquelles esthétiques et fonctionnelles plus importantes.

Causes et facteurs de risque

La cause la plus fréquente est l’écrasement du doigt dans une porte ou une fenêtre, ou entre deux objets. Les outils contondants ou coupants utilisés dans le cadre du travail ou des loisirs sont aussi plus susceptibles d’entraîner des blessures.
Certains traumatismes ont une cause moins identifiable : corps étrangers logés sous l’ongle, microtraumatismes qui font suite à des petites lésions régulières. Les sportifs y sont exposés en raison du frottement de la chaussure lors d’un effort. L’ongle incarné est aussi une cause fréquente de blessure.

Symptômes

Un choc sur l'ongle peut entraîner une plaie, avec une lésion partielle ou complète de l’ongle, du repli unguéal et de la pulpe du doigt ou de l’orteil. Les atteintes les plus graves s’accompagnent parfois d’une fracture de la phalange.
Si le traumatisme est causé par un objet coupant ou que le choc est très violent, l’ongle peut être partiellement ou totalement sectionné. Ces blessures provoquent une douleur vive et immédiate. En cas de formation d’un hématome sous-unguéal, des élancements réguliers sous la pression du sang se font ressentir pendant plusieurs heures voire plusieurs jours.
La douleur d’un ongle incarné, retourné ou cassé s’intensifie si une infection s’installe.

Traitements

Immédiatement après le choc, passer le doigt ou l’orteil sous l’eau froide pendant 5 minutes aide à soulager la douleur. Le traitement diffère ensuite en fonction de la gravité de la blessure. Dans les cas de traumatismes bénins, une crème contre les coups peut être appliquée. Toute plaie doit être désinfectée et nettoyée.
La consultation d’un médecin est recommandée dans le cas d’un traumatisme important (phalange sectionnée ou fracturée, plaie étendue ou très douloureuse), ou si l’ongle est entièrement arraché.

Pour aller plus loin

Traumatismes unguéaux – Clubortho.fr

Crédits photo : © BillionPhotos.com - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par sante-medecine.
Ce document intitulé « Traumatismes des ongles – définition, causes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.