Randonnée pédestre - bienfaits et précautions

Novembre 2017


La randonnée pédestre est une activité physique sportive accessible. Elle s’adapte à tous les profils, et présente des bienfaits notables pour la santé même si quelques précautions s’imposent pour une pratique en toute sécurité.

Définition

La randonnée pédestre se pratique suivant un parcours balisé ou non, en marchant, et généralement en groupe.
Elle est modulable en termes d’intensité et de durée. Elle s’adapte facilement aux capacités physiques des personnes qui la pratiquent en ajustant la vitesse de progression, la durée et le dénivelé.

Bienfaits de la randonnée

Une pratique régulière et adaptée de la randonnée aide à lutter contre la sédentarité : elle diminue le risque de maladies cardio-vasculaires, de surpoids et d’obésité, et procure un sommeil de meilleure qualité. Elle développe également les capacités respiratoires et contribue à améliorer le traitement de l’asthme ou des bronchites chroniques.
La randonnée participe au maintien de la condition musculaire et stimule la formation du tissu osseux. Elle limite les risques d’arthrose et d’ostéoporose ou les douleurs liées à une perte de densité osseuse. Enfin, la randonnée aide à créer et maintenir un lien social.

Précautions

La randonnée pédestre ne doit pas être confondue avec une promenade. L’effort augmente selon la durée de la sortie et selon le dénivelé. En cas de fatigue, les risques de chutes et de blessures augmentent.
La composition de la randonnée (environnement, durée et intensité) doit être adaptée à l’âge et aux capacités de son pratiquant. Il est par exemple recommandé aux personnes âgées d'éviter une sortie trop intensive qui accentue le risque cardio-vasculaire.
Il est déconseillé de pratiquer la randonnée seul, les chutes et les blessures pouvant se produire loin de tout secours. En cas d’incident, le risque est plus important, surtout en montagne où les températures baissent la nuit et où la météo se révèle plus changeante.
L’équipement doit être adapté à la randonnée : vêtements et équipement chauds, chaussures, boisson et nourriture énergétique en quantité suffisante pour éviter déshydratation et hypoglycémie, téléphone portable chargé.

Contre-indications

L’âge ou le surpoids ne sont pas des contre-indications à la randonnée pédestre, mais l’effort doit être adapté.
Le mouvement répétitif de la marche peut occasionner une gêne chez les personnes qui présentent des faiblesses musculaires ou articulaires au niveau des membres inférieurs. Selon la pathologie (chronique ou aiguë), la randonnée peut être contre-indiquée temporairement.

Pour aller plus loin

Médicosport CNOSF France Olympique (PDF)


Crédits photo : © smuki - Fotolia.com

Publi-information
Publié par sante-medecine.
Ce document intitulé « Randonnée pédestre - bienfaits et précautions » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.