Comment et pourquoi mesurer l'âge osseux ?

Juillet 2017


Comment l'âge osseux est-il estimé et quelle est son utilité ? Le point sur la conduite à tenir lorsque l'âge osseux est supérieur ou inférieur à l'âge réel.

Définition

L'estimation de l'âge osseux permet d'évaluer le développement et la croissance d'un enfant grâce à une radiographie, généralement du poignet et de la main. Il est obtenu en observant le degré de maturation du squelette, avec une marge d'erreur de deux à trois ans.

Indications de la mesure de l'âge osseux

L'estimation de l'âge osseux ne suffit pas à établir un diagnostic. Elle ne peut être indiquée que pour établir un examen clinique complet dans des situations bien précises, chez l'enfant ou chez l'adolescent. Ainsi l'évaluation de l'âge osseux peut-elle être demandée dans le cadre d'anomalies de la croissance : avance ou retard de croissance. Elle s'avère également utile pour diagnostiquer une anomalie du développement pubertaire : avance pubertaire ou retard pubertaire.

Âge osseux supérieur ou inférieur à l'âge réel

L'âge osseux doit être confronté à d'autres données pour obtenir des indications sur la croissance et la puberté, parmi lesquelles l'âge civil, l'âge statural ou la taille. D'une manière générale, un âge osseux inférieur à l'âge civil offre plus d'amplitude de croissance. En revanche, un âge osseux supérieur ou égal à l'âge civil peut être le signe d'une petite taille à l'âge adulte. Ces indications restent des estimations, et il convient de rappeler qu'un retard important de l'âge osseux par rapport à l'âge civil peut également mettre en évidence un retard de croissance.
En fonction de l'âge osseux et des résultats d'autres examens, le médecin peut prescrire un traitement adapté ou orienter vers un spécialiste (endocrinologue pour les pathologies hormonales).

Techniques pour évaluer l'âge osseux

En France, la technique la plus fréquemment employée pour estimer l'âge osseux est la méthode de Greulich et Pyle. Elle consiste à étudier la morphologie des os en comparant une radiographie de la main et du poignet à des images de référence pour déterminer le niveau de maturation du squelette (méthode qualitative).
Il existe également d'autres méthodes permettant d'évaluer l'âge osseux. Celle de Lefebvre et Koifman est dite quantitative et chronologique : elle consiste à compter plusieurs points d'ossification sur l'ensemble du squelette et des articulations. Elle ne tient cependant pas compte de l'aspect morphologique, et s'avère particulièrement irradiante pour le sujet. Obtenu à partir d'un cliché du bassin, le Test de Risser est plutôt utilisé pour évaluer la maturité osseuse en fin de croissance dans le cadre de la prise en charge d'une scoliose.

Pour aller plus loin

L'âge osseux : quand ? Comment ? Pourquoi ? Société Francophone d'Imagerie Pédiatrique et Prénatale

À lire également

Maturation squelettique - définition

Crédits photo : © Lydie - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par sante-medecine.
Ce document intitulé « Comment et pourquoi mesurer l'âge osseux ? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.