Médicaments à base de codéine et alcool – prévention

Novembre 2017


En 2017, plusieurs cas d'intoxications dus à une consommation de codéine et d'alcool ont été recensés chez des adolescents. Un point sur les propriétés de la codéine, ses effets secondaires et sur les moyens de prévention pour éviter les accidents.


Codéine : définition et propriétés

Extraite du pavot comme la morphine, la codéine est connue pour ses propriétés analgésiques. Elles est utilisée pour soulager la douleur (antalgique) mais aussi comme antitussif dans le traitement des toux sèches. La codéine peut être obtenue sans ordonnance : elle est présente dans plusieurs médicaments disponibles en vente libre. À noter également que la codéine est contre-indiquée avant l'âge de 12 ans dans le traitement de la toux, et qu'elle est déconseillée aux adolescents de 12 à 18 ans présentant des troubles respiratoires.

Effets secondaires de la codéine et interactions

Les effets indésirables de la codéine peuvent se manifester par des troubles digestifs (nausées, vomissements, constipation) ou par une insuffisance respiratoire (dépression respiratoire).
Une posologie abusive et/ou un usage prolongé peuvent donner lieu à une dépendance à la codéine. À haute dose, la codéine induit également un effet sédatif.

Codéine et alcool

La consommation d'alcool peut influencer l'action des médicaments, de même que certaines molécules peuvent accentuer les effets de l'alcool. Aussi les médicaments codéinés sont-ils concernés par ce type d'interaction.Le mélange alcool et codéine produit des effets similaires à ceux d'une drogue (euphorie, sensation de planer) et ses conséquences sont potentiellement dangereuses. En cas d'overdose, une dépression respiratoire peut survenir et conduire au coma voire au décès en l'absence de prise en charge.

Prévention

Une vigilance toute particulière est requise à l'égard des adolescents et jeunes adultes susceptibles de se procurer des médicaments à base de codéine en vente libre. Des recommandations qui s'adressent à l'entourage, mais aussi aux professionnels de santé. Les pharmaciens ont également le droit de refuser de vendre des médicaments contenant de la codéine en cas de doute.
Alertée par les différents cas d'intoxications, l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) réfléchit à des mesures permettant de mieux encadrer l'accès aux médicaments codéinés.

Prise en charge d'urgence

L'intoxication médicamenteuse est une urgence vitale. Une prise en charge d'urgence est requise face à une perte de connaissance et à des signes de dépression respiratoire liée à la prise de codéine à haute dose. Appeler immédiatement les secours (15).

Pour aller plus loin

Nouvelles restrictions d’utilisation de la codéine dans le traitement de la toux, ANSM (2015)

À lire également

Médicaments antitussifs et antihistaminiques - dangers


Crédits photo : © itakdalee - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Médicaments à base de codéine et alcool – prévention » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.