Yoga : conseils et précautions

Septembre 2017


Comme toute activité physique, la pratique du yoga ne s'improvise pas. Il est conseillé de respecter plusieurs bonnes pratiques pour débuter le yoga sans se blesser.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.

Définition

Le terme « yoga » qui signifie à l'origine « union », désigne une discipline visant à harmoniser le corps et l'esprit. La pratique du yoga allie plusieurs principes : un code éthique et de discipline, la respiration, la concentration, la méditation, et la pratique physique (asana).

Où pratiquer le yoga ?

Le yoga nécessite un véritable apprentissage pour exécuter les positions correctement et en tirer des bienfaits. Aussi est-il préférable de s'adresser à des professionnels qualifiés : cours collectifs dans une école de yoga affiliée à la Fédération Nationale des Enseignants de Yoga (FNEY) ou cours individuels auprès d'un professeur agréé. En tant que débutant, mieux vaut éviter de pratiquer le yoga seul chez soi afin d'éviter les blessures.

Précautions

Une posture de yoga mal exécutée peut causer des blessures : traumatismes au niveau du cou, des épaules, du dos, des lombaires, du bassin ou encore des poignets. Au début de toute séance de yoga, il est important de respecter une période d'échauffement afin de ne pas exécuter les postures à froid et de limiter le risque de blessure. Les positions les plus complexes et/ou les plus traumatisantes doivent être apprises de manière progressive. Il est également conseillé de pratiquer le yoga de manière modérée sans sur-évaluer ses capacités. Les professionnels rappellent que le yoga n'est pas un sport, et que l'esprit de compétition va à l'encontre de ses principes de bien-être, de non violence et de développement individuel.

Contre-indications

Si le yoga est une discipline accessible à de nombreuses personnes y compris les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées, certaines postures peuvent être déconseillées. Pendant la grossesse, il est recommandé d'éviter le yoga chaud (Bikram yoga), les postures allongées et inversées, les torsions et les sauts. À la place, privilégier les mouvements doux et s'arrêter en cas de douleur. La sclérose en plaques, l'épilepsie, les graves pathologies cardiaques et une intervention chirurgicale récente font partie des contre-indications à la pratique du yoga. Il est également préconisé de faire preuve de vigilance en cas d'hypertension artérielle, de pathologies de la hanche, du dos ou des cervicales.

Consulter un médecin

Avant de débuter le yoga, il est conseillé de solliciter l'avis d'un médecin. D'autant plus que les écoles de yoga demandent généralement un certificat médical au moment de l'inscription, comme pour toute activité physique.

Pour aller plus loin

Le monde du yoga, site de référence du yoga en France

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Yoga : conseils et précautions  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.