Syndrome de fatigue chronique – symptômes et prise en charge

Octobre 2017

Le syndrome de fatigue chronique (SFC) se traduit par un état de fatigue permanent. Une maladie rare et invalidante au quotidien, dont le diagnostic est souvent difficile à poser.


Le syndrome de Fatigue chronique, encore appelé le SFC se traduit par un état de fatigue permanent. L’OMS reconnaît ce syndrome depuis 1992

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Les symptômes : les critères du diagnostic

Les nouveaux critères diagnostiques du Syndrome de fatigue chronique, proposés en 2015 par l'IOM, Institute of medicine of the national academies. Trois symptômes sont obligatoires. Le plus important, concerne la fatigue, présente depuis au moins 6 mois, intense, récente ou d'un début bien défini, n’étant pas liée à un effort important et continu et non améliorée par le repos… Cette fatigue est accompagnée d’une diminution ou d’une altération du niveau des activités personnelles, professionnelles ou sociales qui pouvaient auparavant être réalisées. Le second symptôme correspond au malaise post effort accompagné d’un épuisement après toute activité même peu intense. Le troisième symptôme correspond à un sommeil non réparateur. A ces 3 symptômes doivent s’associer au moins une des deux manifestations suivantes : l’altération cognitive (mémoire, langage, concentration…) ou l’intolérance orthostatique qui correspond à la difficulté de passer d'une position couchée à debout

Le diagnostic

La fréquence du SFC est d’environ entre 1 pour 1000 et 3% mais aucun examen sanguin ne permet d'identifier ce syndrome. Le diagnostic est difficile et se confirme souvent dans un service de médecin interne. D’autre part, il est indispensable d’ éliminer d’autres maladies comme un cancer, une maladie inflammatoire systémique ou auto-immune, une pathologie psychiatrique ou endocrinienne.

Causes

Les origines du syndrome de fatigue chronique sont encore mal connues. Plusieurs études scientifiques évoquent un dysfonctionnement du système immunitaire causant des réactions excessives de l'organisme qui finit par s'épuiser. Un dérèglement hormonal pourrait également être en cause dans le syndrome de fatigue chronique : une production anormalement élevée de cortisol en réponse au stress.

Evolution

L'évolution de ce syndrome d’épuisement peut être longue, de quelques mois à des années. Le Syndrome de Fatigue Chronique ne doit pas être confondu avec une fatigue chronique liée à une pathologie plus ou moins sévère. D'autres syndromes comme par exemple la Fibromyalgie ou le Syndrome de l'intestin irritable peuvent être associés ou accompagner le Syndrome de Fatigue Chronique.

Conseils

Les causes du syndrome de fatigue chronique étant encore méconnues, il n'existe pas de traitement spécifique pour en guérir totalement. Une prise en charge reste nécessaire pour soulager les symptômes et mieux vivre avec la maladie. Des médicaments anti dépresseurs, antalgiques, ou la reprise progressive d'une Activité physique plutôt douce peuvent aider les patients. Une TCC, thérapie cognitive et comportementale peut également avoir des effets positifs ainsi que la relaxation, le yoga et la méditation.

Pour aller plus loin


A lire également

Syndrome de fatigue chronique : définition

Crédits photo : © StockPhotoPro - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Syndrome de fatigue chronique – symptômes et prise en charge » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.