Syndrome de fatigue chronique – symptômes et prise en charge

Avril 2017



Le syndrome de fatigue chronique (SFC) ou encéphalite myalgique (EM) se traduit par un état de fatigue permanent. Une maladie rare et invalidante au quotidien, dont le diagnostic est souvent difficile à poser.


Causes

Les origines du syndrome de fatigue chronique sont encore mal connues. Plusieurs études scientifiques évoquent un dysfonctionnement du système immunitaire causant des réactions excessives de l'organisme qui finit par s'épuiser. Un dérèglement hormonal pourrait également être en cause dans le syndrome de fatigue chronique : une production anormalement élevée de cortisol en réponse au stress.

Symptômes

Le syndrome de fatigue chronique se traduit par un état de fatigue (asthénie) persistant même au repos, souvent sans raison particulière. L'épuisement est tel qu'il se révèle invalidant dans les tâches quotidiennes et dans la vie professionnelle.
Il existe plusieurs listes de critères de diagnostic du syndrome de fatigue chronique. La plus récente a été proposée en 2015 et fait état de trois symptômes obligatoires : fatigue intense depuis au moins 6 mois non soulagée par le repos, sommeil non réparateur et malaise post effort (épuisement après toute activité même peu intense). Ces trois signes doivent être associés à l'une des deux manifestations suivantes : altération des fonctions cognitives (mémoire, langage, concentration...) ou des difficultés pour passer d'une position couchée à debout (intolérance orthostatique). Les malades atteints du syndrome de fatigue chronique décrivent souvent une sensation similaire à une grippe très violente, et certains se voient obligés de rester chez eux et de se déplacer en fauteuil roulant.

Diagnostic

Le diagnostic du syndrome de fatigue chronique est souvent long et complexe à établir en raison de la multiplicité des critères diagnostiques et des nombreuses autres causes possibles d'asthénie. Aussi ne peut-il être posé qu'après observation des symptômes et exclusion de toute autre maladie pouvant être confondue avec le syndrome.
Pour cela, plusieurs examens sont demandés (analyses de sang et mesure des taux d'hormones), combinés à une consultation chez un psychologue ou un psychiatre pour détecter un état dépressif.

Traitement

Les causes du syndrome de fatigue chronique étant encore méconnues, il n'existe pas de traitement spécifique pour en guérir totalement. Une prise en charge reste nécessaire pour soulager les symptômes et mieux vivre avec la maladie. Elle peut passer par des médicaments antidépresseurs, antidouleurs, des mesures diététiques, une supplémentation en vitamines, ou la reprise progressive d'une activité physique douce. Le suivi d'une thérapie cognitive et comportementale (TCC) aurait également des effets positifs dans le traitement du syndrome de fatigue chronique.

Pour aller plus loin


A lire également

Syndrome de fatigue chronique : définition

Crédits photo : © StockPhotoPro - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Syndrome de fatigue chronique – symptômes et prise en charge » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.