15 mn d’activité physique chez l'enfant : prévention de l’obésité et diabète

Avril 2017




L’importance de la pratique d’une activité physique et régulière dans la prévention des pathologies cardiovasculaires, et de ses facteurs de risque comme le diabète, l’obésité et l’hyperchoélstérolémie n’est plus a démontré. S’il est peut être plus facile de convaincre des adultes à pratiquer une activité physique régulièrement, les enfants et les adolescents, également concernés par ces mesures, sont eux souvent bien moins disposés.
Une étude parue dans la revue Medicine and Science in Sports and Exercise et effectuée par une équipe du Wake Forest Baptist Medical Center (Caroline du Nord) a évalué l’efficacité de programmes courts et intenses chez les enfants et adolescents de 4 à 18 ans permettant de diminuer les risques de diabète et d’obésité.

Etude

Les chercheurs ont analysé l'âge, le sexe, le niveau d'activité physique et au moins un biomarqueur du risque cardiovasculaire comme le le poids, le tour de taille, la tension artérielle, les taux de cholestérol HDL et LDL, triglycérides, glycémie et insuline, auprès de 11.588 enfants et adolescents âgés de 4 à 18 ans. Ils ont ainsi comparé les relations entre le tour de taille et les niveaux d'insuline, avec une activité physique intense.

Conclusion : les bénéfices de 15 mn d’activité physique intense par jour

Les conclusions de l’étude révèlent qu’il est possible de remplacer, avec les mêmes bénéfices, 30 mn d’activité physique quotidienne d'intensité modérée par une séquence courte d'exercices vigoureux et intenses avec des effets positifs sur le tour de taille et les taux d'insuline augmentés.

Prudence

Seuls 2 marqueurs ayant été pris en compte dans cette étude, il faut encore faire preuve de prudence et rappeler l’importance d’une alimentation équilibrée. La pratique quotidienne de 15 mn d’activité physique intense est probablement plus accessible pour cette population d’enfants et d’adolescents pas toujours attirés par une pratique d’activité physique quotidienne. En diminuer la durée pourrait permettre de davantage les attirer et de lutter contre l’obésité, le diabète et les maladies cardiaques.

Sources :

Crédits photo : © Petro Feketa - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « 15 mn d’activité physique chez l'enfant : prévention de l’obésité et diabète  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.