Perte d'équilibre chez les seniors : causes et prévention

Août 2017



Les troubles de l'équilibre sont fréquents chez les personnes âgées, avec un important risque de complications liées aux chutes. Un risque qui peut être réduit grâce à une prise en charge adaptée et à des mesures de prévention.



Causes et facteurs de risques

Les troubles de l'équilibre surviennent fréquemment chez les seniors. L'âge avancé, l'affaiblissement général de l'organisme, la perte des facultés physiques et sensorielles, le manque d'activité physique, les maladies chroniques et leurs traitements, la baisse de l'acuité visuelle et l'isolement en sont les principaux facteurs de risque.
Certains médicaments ont des effets secondaires pouvant occasionner une perte d'équilibre (effets iatrogènes). Les personnes âgées souvent tributaires de plusieurs traitements à prendre en même temps (polymédication) y sont particulièrement exposées.
Un environnement mal adapté à un organisme affaibli est également plus propice aux chutes : revêtement de sol glissant, assises trop basses, présence de marches, mauvais éclairage, chaussures inconfortables, etc.

Symptômes et complications des troubles de l'équilibre

Chez les personnes âgées, la perte d'équilibre se traduit souvent par une chute. Il s'agit de la deuxième cause de décès accidentels dans le monde d'après l'Organisation Mondiale de la Santé.
Les troubles de l'équilibre et les chutes sont également à l'origine de plaies, d'hématomes et de fractures, celles-ci étant favorisées par l'ostéoporose (fragilité osseuse), plus fréquente chez les femmes. Après une chute, il est courant d'observer des conséquences psychologiques et sociales : perte d'autonomie et de confiance en soi, peur de la récidive, et parfois isolement.

Traitements

Il est conseillé de faire appel à un médecin qui pourra rechercher l'origine de la chute et en déterminer la gravité, surtout s'il s'agit de la deuxième chute en moins d'un an (chutes répétitives). Selon la cause des troubles de l'équilibre, la prise en charge peut passer par la correction d'un traitement médicamenteux, la pratique d'une activité physique, la prise de compléments alimentaires, le port de chaussures adaptées, la modification de l'environnement, une aide technique à la marche, voire des séances de kinésithérapie pour renforcer les membres inférieurs.

Prévention

Pour prévenir le risque de chute et de récidive, les personnes âgées peuvent également bénéficier de dispositifs d'éducation thérapeutique du patient (ETP). Ces programmes personnalisés visent à acquérir plus d'autonomie dans les gestes de la vie quotidienne, à assurer sa propre sécurité et à apprendre à réagir en cas de perte d'équilibre.

Pour aller plus loin

Prévention des chutes chez la personne âgée à domicile, Inpes (PDF)

Crédits photo : © Hunor Kristo - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Perte d'équilibre chez les seniors : causes et prévention » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.