Maladie du soda, stéato-hépatite non alcoolique: symptômes et traitement

Octobre 2017

La maladie du soda ou stéato-hépatique non alcoolique (NASH), encore appellée Nash ou maladie du foie gras humain, est une affection encore méconnue mais de plus en plus répandue. Cette maladie chronique provoque des lésions et inflammations sur le foie et peut être évitée grâce à une hygiène de vie équilibrée.

Définition

La stéato-hépatite non alcoolique (cirrhose sans alcool ou cirrhose NASH) est étroitement liée au diabète et à l’obésité. Elle peut être confondue avec la stéatose hépatique alcoolique. Elle est considérée comme la manifestation la plus sévère de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD). Elle entraîne une accumulation de graisses dans le foie, représentant plus de 5 % du poids du foie, et s’accompagne d’une inflammation du tissu hépatique, avec ou sans fibrose.

Symptômes et complications

La stéato-hépatite non alcoolique peut rester asymptomatique pendant plusieurs années. Dans certains cas, elle évolue en fibrose ou en cirrhose.La présence d'une stéato-hépatite non alcoolique augmente également le risque de souffrir d'autres affections comme le diabète, l'insulinorésistance, et les maladies cardio-vasculaires. Plusieurs causes de mortalité sont identifiées au stade de la cirrhose : insuffisance hépatique, septicémie, hémorragie digestive, maladie cardio-vasculaire, carcinome hépatocellulaire (CHC).

Facteurs de risques

La stéato-hépatite non alcoolique survient le plus souvent chez des personnes âgées de 40 à 65 ans.La résistance à l’insuline, le syndrome métabolique, la prédisposition génétique, le diabète mal contrôlé, l’hyperglycémie et l’hypertension artérielle en sont des facteurs de risque, de même que le surpoids, l'obésité et la sédentarité.

Traitement

L’évolution de la stéato-hépatite non alcoolique doit être surveillée régulièrement. Le traitement repose en priorité sur un changement du mode de vie : perte de poids, pratique d'une activité physique régulière et suivi d'un régime alimentaire strict.Il n'existe à l'heure actuelle pas de traitement spécifique à la stéato-hépatite non alcoolique. Certains médicaments (statines, antihypertenseurs ou antidiabétiques) peuvent être prescrits pour soulager les symptômes et prévenir la survenue de complications.

Notre vidéo


Prévention

Un dépistage de la NAFLD/NASH peut être réalisé chez des patients présentant une insulinorésistance ou des maladies associées. La prévention repose principalement sur la prise en charge du surpoids, de l’hyperlipidémie, de l’hypertension artérielle (HTA) et du diabète de type 2. Elle nécessite une réduction pondérale, une activité physique régulière, un régime hypocalorique et une réduction, voire une suppression de l’alcool et des sodas.

En savoir plus

Le traitement de la NASH, Association Française de Formation Médicale Continue en Hépato-Gatro-Entérologie

Crédits photo : © mvcaspel - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Maladie du soda, stéato-hépatite non alcoolique: symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.