Sensibilité au gluten non coeliaque

Septembre 2017

L’intolérance au gluten est désormais devenue un terme très employé, et pas toujours à bon escient. Les véritables intolérants au gluten concernent environ 1% de la population et pour lesquels le diagnostic est clairement établi avec un dosage des Anticorps anti transgultaminases suivi d’une fibroscopie confirmant l’atrophie villositaire.
Et puis il y a toutes les autres personnes qui présentent des symptômes proches que nous pouvons pour une majorité inclure dans cette nouvelle pathologie : la sensibilité au gluten non coeliaque.

La sensibilité au gluten non coeliaque est également liée à la consommation de gluten, mais de manière différente et plus fréquente que la maladie coeliaque, que l’allergie au blé, allergie alimentaire qui met en jeu le mécanisme des IgE ou d’autres pathologies intestinales.

Symptômes

La sensibilité au gluten non coeliaque touche les adultes et les enfants et se caractérise par des manifestations digestives ressemblant à celle de l’intolérance au gluten, avec des ballonnements, douleurs et des épisodes de diarrhée. Elle se diffèrencie de la maladie coeliaque car il n’existe pas d’anticorps anti-transglutaminase ni de lésions des muqueuses et d’atrophie villositaire carrctéritiques de la véritable intolérance au gluten.habituellement visibles lors d’une fibroscopie. D’autre part, la présence d’anticorps anti-gliadine est parfois retrouvée.

Diagnostic

Le diagnostic de la sensibilité au gluten non coeliaque est réalisé en effectuant des tests d’exclusion-réintroduction qui confirment une amélioration avec un régime sans gluten et une réapparition des manifestations lors de la réintroduction du gluten.

Traitement

Il n’existe malheureusement aucun traitement de cette nouvelle pathologie, la sensibilité au gluten non coeliaque, mise à part effectuer un régime d’exclusion du gluten et des céréales de la même manière qu’avec une intolérance au gluten, après l'avis d'un gastro entérologue car les avis divergent sur la conduite à tenir devant cette pathologie.

Notre vidéo


Facteurs psychologiques

Des facteurs psychologiques interveniennent probablement dans cette pathologie au frontière maladie du « Syndrome du Colon irritable ».

Sources : Sensibilité au gluten non coeliaque P.Molkhou :Rev.Fr.Allergie 2016 56 7-8

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Sensibilité au gluten non coeliaque  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.