Embolie cérébrale - Signes, facteurs de risque et traitements

Juin 2017

Accident vasculaire, l'embolie cérébrale résulte d'une obstruction artérielle au niveau de l'encéphale qui est provoquée par une athérosclérose, c'est-à-dire un dépôt excessif de lipides. En règle générale, une embolie désigne tous les types d'obstruction d'un vaisseau sanguin à cause d'un caillot ou d'un corps étranger qui a émigré d'un vaisseau dont le diamètre était plus large. Les symptômes d'une embolie cérébrale doivent donner lieu à une prise en charge d'urgence pour prévenir le risque d'AVC.

Définition

Une embolie désigne l'obstruction d'un vaisseau sanguin par un caillot de sang ,également appelé embole, préalablement formé dans un autre vaisseau. Dans le cas d'une embolie cérébrale, l'embole se loge dans une artère cérébrale et bloque la circulation du sang dans le cerveau.
L'embolie cérébrale n'engendre pas toujours des séquelles, mais elle doit faire l'objet d'une hospitalisation en urgence pour les éviter.

Causes

L'embolie cérébrale représente près de 30 % des cas d'accidents vasculaires cérébraux. Elle est provoquée par un caillot ou des fragments de plaques d'athérome qui migrent vers un autre endroit via le flux sanguin. À l'image de la thrombose, cette obstruction artérielle prive d'oxygène une zone cérébrale plus ou moins importante. Or, le cerveau ne peut survivre que cinq minutes sans apport d'oxygène. Passé ce délai, l'infarctus cérébral est avéré et entraîne la mort cellulaire du territoire impacté. Les conséquences d'une telle atteinte varient fortement en fonction de la zone qui a été privée d'oxygène.

Symptômes

Les signes d'embolie cérébrale sont variables d'une personne à l'autre, mais ils sont repérables assez rapidement. Il peut s'agir de violents maux de tête, d'une perte d'équilibre, de troubles du langage ou de la vue, d'un engourdissement ou d'une paralysie partielle d'un côté du corps (visage, bras, jambe). La prise en charge d'urgence s'impose dès l'apparition des premiers symptômes pour éviter que le cerveau soit privé d'oxygène.

Complications

L'embolie cérébrale peut être à l'origine d'un accident vasculaire cérébral (AVC) dont les séquelles sont potentiellement graves et peuvent engager le pronostic vital en l'absence de prise en charge.
Elle peut également être à l'origine d'un accident ischémique transitoire (AIT) dont les symptômes disparaissent en moins de 24 heures. La vigilance reste de mise, car il peut précéder la survenue d'un AVC.

Causes et facteurs de risque

L'âge est l'un des principaux facteurs de risque d'embolie cérébrale : plus l'âge est avancé, plus le risque augmente. Parmi les autres causes d'embolie cérébrale figurent l'alcoolisme, le tabagisme, l'excès de cholestérol, l'obésité. Les embolies cérébrales peuvent également être d'origine cardiaque. La fibrillation auriculaire fait partie des affections les plus emboligènes.

Traitement

Face à une personne qui présente des signes d'embolie cérébrale ou d'AVC, il est nécessaire de contacter les secours immédiatement et appeler le 15.La prise en charge d'une embolie cardiaque consiste à éliminer le caillot et rétablir la circulation sanguine au moyen de de médicaments anticoagulants ou d'une intervention chirurgicale. Un scanner ou une IRM sont également réalisés pour confirmer le diagnostic. Pour empêcher la formation de nouveaux caillots et éviter les récidives, un traitement spécifique est prescrit au patient après identification de la cause de l'embolie cérébrale. Une phase de rééducation et d'accompagnement psychologique peut également s'avérer nécessaire en fonction des séquelles causées par l'embolie cérébrale.

Crédits photo : © the_lightwriter - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Embolie cérébrale - Signes, facteurs de risque et traitements » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.