Dévitalisation dentaire : indications, déroulement et complications

Août 2017




La dévitalisation dentaire est le traitement proposé en cas de carie trop profonde, mais il peut souvent être évité. Un point sur le déroulement de cet acte et sur les bons réflexes d'hygiène dentaire à adopter pour se prémunir des infections.

Définition

La dévitalisation d'une dent ou pulpectomie est un acte d'endodontie : il s'agit d'un traitement pratiqué à l'intérieur de la dent par un chirurgien-dentiste pour soigner des lésions irréversibles.

Indications

La dévitalisation dentaire est pratiquée pour stopper une infection due à une carie trop profonde, lorsqu'il n'est pas possible de conserver la pulpe et de traiter la dent au moyen d'un amalgame ou d'un composite. La carie est une infection qui, non soignée, peut s'aggraver et provoquer des douleurs particulièrement vives. La dévitalisation peut également être proposée après un accident ou une chute ayant provoqué des dommages importants sur une dent.

Déroulement

Pour dévitaliser une dent, le dentiste retire complètement les nerfs et les vaisseaux sanguins afin de procéder à une désinfection des canaux. Ces canaux sont rebouchés et la dent obstruée au moyen de produits antiseptiques. L'acte est réalisé sous anesthésie locale et peut durer de 30 minutes à 1h30 en fonction du type de dent et du nombre de canaux à traiter. La dévitalisation est le plus souvent sans douleur, mais peut s'accompagner de sensations désagréables. L'étape finale d'une dévitalisation dentaire est la pose d'une couronne pour protéger et renforcer la dent.

Complications et entretien

Une dent dévitalisée est une dent « morte ». Elle est donc plus fragile que les autres dents, mais aussi plus sujette aux infections si le traitement n'a pas été correctement réalisé (ce qui reste rare). Dans ce cas et en l'absence de prise en charge, l'infection peut se transformer en abcès voire s'étendre au reste de l'organisme et altérer l'état de santé. Pour parer à toute complication, il est conseillé de veiller à se brosser les dents au moins deux fois par jour pendant 3 minutes, d'utiliser du fil dentaire et de consulter un dentiste pour des visites de contrôle une à deux fois par an.

Prévention

La dévitalisation dentaire peut être évitée dans bien des situations. Pour cela, il est fortement recommandé d'adopter une hygiène dentaire irréprochable et de consulter un dentiste régulièrement. En cas de douleurs ou de suspicion de carie, il est conseillé de prendre rendez-vous sans attendre pour bénéficier d'une prise en charge rapide et stopper la propagation de l'infection.

Pour aller plus loin

Les douleurs bucco-dentaires aiguës, CHU de Rouen (PDF)

A lire également

Dévitalisation dentaire : définition

Crédits photo : © alexisdc - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Dévitalisation dentaire : indications, déroulement et complications » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.