Supplémentation en vitamines pour les bébés : bienfaits et précautions

Mars 2017

La supplémentation en vitamines est indispensable chez les jeunes enfants en prévention des carences et de certaines maladies. Un point sur les vitamines essentielles et leur mode d'administration.

Besoins en vitamines des nourrissons

Dès leur plus jeune âge, les bébés doivent recevoir des apports nutritionnels suffisants afin d'éviter les carences et le lait maternel constitue la meilleure alimentation possible. Or, certaines vitamines comme la vitamine D et la vitamine K ne sont pas contenues dans l'alimentation des nourrissons. Elles doivent être administrées grâce à une supplémentation.

Vitamine D

La vitamine D n'est pas contenue dans les aliments : elle est synthétisée par l'épiderme grâce à l'exposition aux rayons UVB du soleil. Elle favorise l'absorption du calcium et contribue ainsi à la bonne santé osseuse et à la minéralisation des dents. Chez les bébés, les apports en vitamine D sont d'autant plus cruciaux qu'ils sont essentiels à la croissance et que les jeunes enfants sont rarement exposés au soleil. La supplémentation en vitamine D est prescrite aux enfants jusqu'à l'âge de 5 ans. Elle permet d'éviter les carences et de limiter les risques de rachitisme.
La posologie recommandée varie en fonction de l'âge et de l'alimentation. La supplémentation en vitamine D est ainsi plus importante chez les nourrissons allaités que chez les bébés nourris au lait enrichi en vitamines. La vitamine D est à administrer par voie orale, le plus souvent sous forme de gouttes.

Uvestérol D suspendu : quelles alternatives ?

Vitamine K

La vitamine K peut être apportée par l'alimentation ou synthétisée par l'organisme. Son action est indispensable pour assurer la coagulation du sang. Prévue pour tous les nourrissons, la supplémentation en vitamine K est essentielle à la prévention des maladies hémorragiques.
La vitamine K peut être injectée par voie intra-musculaire en une dose unique à la naissance, ou administrée par voie orale en plusieurs doses au cours de la première semaine de vie. En cas d'allaitement maternel exclusif, une dose supplémentaire est recommandée à l'âge d'un mois.

Effets indésirables et précautions

Les effets indésirables sont rares mais il est recommandé de respecter scrupuleusement les consignes d'utilisation de chaque médicament. Pour éviter les fausses routes et les risques de malaise, les vitamines sous forme de gouttes doivent être administrées à l'enfant en position semi-assise. Le bébé ne doit pas être allongé après avoir pris le médicament.Il est fortement déconseillé d'arrêter un traitement ou une supplémentation en vitamines sans avoir demandé l'avis d'un médecin.

Pour aller plus loin



Crédits photo : © taramara78 - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Supplémentation en vitamines pour les bébés : bienfaits et précautions » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.