SIDA : PrEP, traitement pré exposition du VIH

Juillet 2017

La PrEP, encore appeléé prophylaxie pré-exposition, est une stratégie de prévention du VIH. Les 4 lettres de PrEP proviennent du Pré qui signifie avant, Exposition au VIH et Prophylaxie signifiant traitement préventif permettant d’empêcher l’infection.
Ainsi une personne séronégative qui n’a pas le virus, mais qui s’y expose en n’utilisant pas systématiquement le préservatif lors de ses rapports sexuels ou de maériel d’injection de drogues non stérile présentant alors un risque élevé de contracter le VIH, peut se voir proposer un médicament actif contre ce virus, le Truvada, traitement associant de l’emtricitabine et du ténofovir afin de diminuer voire d’empêcher de le contracter.
Le Truvada®, utilisé depuis une dizaine d’années avec efficacité sur des personnes vivant avec le VIH, présente une bonne tolérance.

Prescription

La Prep a été a fait l’objet d’une autorisation en janvier 2016 par les médecins hospitaliers expérimentés dans la prise en charge de l’infection au VIH. En juin 2016, un arrêté publié le 10 juin 2016 au Journal officiel a étendu la possibilité de prescription aux médecins exerçant dans les CeGIDD , centres gratuits d'information, de dépistage et de diagnostic.

Mécanismes

Une PrEP orale utilisée régulièrement conformément aux prescriptions et conseils délivrés par les professionnels de santé, permet ainsi aux médicaments antirétroviraux d’avoir accès au système sanguin, aux tissus génitaux et rectaux et d’empêcher ainsi le VIH de se répliquer dans les cellules immunitaires du corps. Si les comprimés ne sont pas pris régulièrement et aux doses prescrites, les quantités de médicaments antiviraux risquent d’être insuffisantes pour empêcher la réplication du Virus et réduire le risque d’infection par le VIH.

Conseils

La PrEP nécessite d’effectuer des consultations régulieres afin que le patient puisse être suivi. En effet, ce traitement qui est est efficace lorsqu’il est utilisé régulièrement et correctement, s’inscrit dans le cadre d’un programme de prévention qui comprend des dépistages réguliers d’ITS ainsi que la délivrance de conseils portant nottament sur les comportements.

Qui peut prendre la PrEp ?

La PrEp est proposée aux personnes séronégatives présentant un risque important d’infection par le VIH comme celles ayant un ou plusieurs partenaires infectés par le VIH, celles ayant une activité sexuelle dans un milieu où la prévalence de l’infection par le VIH est élevée, celles n’utilsant pas systématiquement voire jamais de préservatif et celles ayant des partenaires dont le statut sérologique pour le VIH n’ est pas connu et présentant les carratéritiques mentionnées précédemement.

Prudence

Avant de prendre la PrEp, il faut vérifier que la personne est bien séronégative et effectuer des tests de dépistage de l’hépatite B et d’ITS ainsi qu’un bilan de la fonction rénale. La PrEP n’est pas destinée à remplacer les autres stratégies de prévention du VIH parce qu’elle n’est pas efficace à 100 %. Il est conseillé prendre la PrEP en combinaison avec des pratiques sexuelles sans risques en ayant recours au préservatif et au matériel d’injection de drogue stérile et neuf, indispensables pour diminuer le risque de toutes les autres infections transmissibles sexuellement ou lors d’un partage de matériel d’injection.D’autre part la PrEP ne protège pas contre les ITS comme l’herpès, la chlamydia ou la syphilis ou les infections transmissibles par le sang comme l’hépatite C.

Inéfficacité et résistance du médicament

Le risque de résistances médicamenteuses est faible chez les personnes qui étaient séronégatives au moment de commencer la PrEP, mais une personne peut devenir résistante au traitement de la PrEP si elle devient séropositive pendant ce traitement. Il est ainsi nécessaire de passer des tests de dépistage du VIH régulierement au cours de ce traitement.

Effets secondaires

Truvada est en général bien toléré mais peut provoquer des effets secondaires modérés et en général temporaires comme par exemple des nausées, des vomissements, des diarrhées, des maux de tête et des étourdissements.
Sources : Aides
En savoir plus :
http://www.aides.org/info-sante/prep
https://www.sidaction.org/

Sida, VIH : symptômes, prévention, tests de dépistage,traitement

[SIDA (VIH) http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/4331-sida-symptomes-test-de-depistage-et-traitement]

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « SIDA : PrEP, traitement pré exposition du VIH » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.