Poussée dentaire : la reconnaître et soulager les douleurs

Février 2017



Lorsque bébé fait ses dents, d'importantes douleurs peuvent survenir. Pour les soulager, il est important de savoir les détecter et d'adopter les bons gestes.

Définition

Les dents se forment à l'intérieur des os des mâchoires au cours de la grossesse. La poussée dentaire a lieu lorsque les dents de lait commencent à sortir de la gencive pour se mettre en place dans la bouche du nourrisson.

Evolution et ordre de la poussée dentaire

Les dents de lait n'apparaissent pas toutes en même temps et leur durée de mise en place est très variable d'un enfant à l'autre. La poussée dentaire débute généralement chez le bébé âgé de 4 à 7 mois, parfois plus tôt ou plus tard. Les deux incisives centrales inférieures sont les premières à sortir, suivies des deux incisives centrales supérieures à l'âge de 7 à 12 mois. Les incisives latérales inférieures et supérieures poussent entre le 8ème et le 12ème mois. Dès l'âge d'un an, les premières molaires apparaissent, puis les quatre canines entre 18 et 24 mois, et enfin les quatre dernières molaires à partir du 24ème mois.

Signes de la poussée dentaire

Les signes de poussée dentaire du bébé peuvent être identifiés facilement : joues rouges, gencives localement gonflées, salivation plus abondante que d'ordinaire. La poussée dentaire provoque des douleurs que l'enfant manifeste par des pleurs, une agitation, un sommeil perturbé, et un faible appétit. Il peut également chercher à mordiller des objets.
Il est conseillé de faire preuve de vigilance si la poussée dentaire est accompagnée de fièvre, de diarrhées ou d'une otite : ces signes ne sont pas forcément liés à l'apparition des dents. Mieux vaut solliciter un avis médical si la situation se présente.

Soulager la douleur

Pour aider l'enfant à supporter les douleurs liées à une poussée dentaire, il est possible de lui donner un anneau de dentition en plastique et sans liquide placé préalablement au réfrigérateur. Il est également recommandé de masser doucement la gencive avec un doigt parfaitement propre. Si l'enfant est irritable, il est important de le réconforter.
Si les symptômes persistent et sont accompagnés de fièvre, le médecin prescrit un antalgique (paracétamol). Un traitement spécifique peut être envisagé en cas de diarrhée, d'otite ou de rhinopharyngite.

Gestes à éviter

Face à une poussée dentaire, il est fortement déconseillé de chercher à percer la gencive de l'enfant pour aider la dent à sortir au risque de provoquer une infection. Les colliers d'ambre et les biscuits de dentition sucrés sont également à éviter.
Aucun produit de type alcool, aspirine ou gel anesthésiant ne doit être appliqué sur la gencive de l'enfant.

Pour aller plus loin

Les dents de votre enfant de la naissance à 6 ans, Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (PDF)

Crédits photo : © iskandarov - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 15 décembre 2016 à 09:59 par p.horde.
Ce document intitulé « Poussée dentaire : la reconnaître et soulager les douleurs  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.