Réserve ovarienne: AMH, estradiol, progestérone

Septembre 2017


La réserve ovarienne permet de mesurer la quantité d’ovocytes présents dans les ovaires. L'âge est le principal facteur de baisse de la réserve ovarienne. Même si une grossesse est encore possible entre 40 et 50 ans, les femmes qui souhaitent avoir un enfant à cette période de leur vie doivent avoir conscience que le vieillissement ovarien débute dès le début de la vie fœtale jusqu’à la ménopause et que la fertilité mensuelle baisse avec l'âge passant de de 24% à 25 ans, à 12% à 35 ans et à 6% à 40 ans. D'autre part, le tabagisme ainsi que le poids, surpoids ou maigreur, influent également sur la réserve ovarienne.

Les naissances naturelles d'enfants de femmes âgées de plus de 45 ans représentent 0,2% des naissances.

Causes de la diminution de la fertilité

L’âge est un indice majeur dans l’évaluation de la réserve ovarienne en raison du vieillissement physiologique. Parmi les nombreuses causes de diminution de la fertilité, citons l’absence de reproduction des cellules germinales, la diminution des follicules d'environ un millier par mois, une diminution de la qualité ovocytaire , ainsi qu’une diminution de fréquence des rapports. En effet la fécondabilité passe de 37 % lors de rapports journaliers à 33% lors de rapports tous les deux jours et à 15 % lors d'un rapport par semaine.

Evaluation de la réserve ovarienne

Les tests de réserve ovarienne permettent d’évaluer et de prédire une éventuelle grossesse.

Tests hormonaux statiques : AMH, FSH, Estradiol, progestérol et Inhibine B

L’AMH, l’ hormone inhibitrice représente le marqueur le plus précocement atteint lors de l'altération ovarienne liée à l'âge. son dosage est indépendant du cycle.
Lorsque le taux de FSH est inférieur à 15mUI/ml, la chance de concevoir est multipliée par 2 par rapport à un taux supérieur. Une augmentation de la FSH témoigne du vieillissement ovarien et un taux élevé a une valeur péjorative.
Un taux supérieur d’estradiol à 80pg/ml est un facteur prédictif d’un faible taux de grossesse et une augmentation de la progestérone à J10 est un facteur pronostic négatif.
Un taux inférieur à 45g/ml Inhibine B est lié à une mauvaise réponse ovarienne au cours d’une FIV ainsi qu’ à une diminution des ovocytes et du taux de grossesses.

Tests morphologiques

Le compte échographique des follicules antraux, encore appelé CFA, test morphologique le plus utilisé, correspond à la mesure des follicules entre 2 et 5 mm à J2 du cycle. Il n'y a pas de grossesse lorsque le compte est inférieur à 5. Ce test effectué au cours d’une échographie endo-vaginale permet de quantifier le nombre de follicules mesurant quelques millimètres. Ce test permet ainsi de compter la réserve d’ovocytes présents et disponibles pour permettre de bonnes ovulations.

Sources :
http://www.gemvi.org/congres-session-55.php
http://www.medecine.ups-tlse.fr/desc/fichiers/Evaluation%20de%20la%20reserve%20
Fertilité et désir de grossesse, Pr. Claude Hocké


SOURCES
http://www.gemvi.org/congres-session-55.php
http://www.medecine.ups-tlse.fr/desc/fichiers/Evaluation%20de%20la%20reserve%20

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Réserve ovarienne: AMH, estradiol, progestérone » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.