Posez votre question »

Cellules épithéliales et infection (Frottis cervical)

Février 2016


Lors d'un frottis vaginal, l'examen des cellules épithéliales peut mettre à jour une éventuelle infection bactérienne. Le point sur le mode de réalisation de cet examen et les germes en cause dans ce type d'infection.

Notre vidéo


Épithélium

L'épithélium correspond au tissu cellulaire recouvrant soit la surface externe de l'organisme, peau et muqueuse, soit les cavités internes.

Cellules épithéliales

Celui-ci est composé de cellules épithéliales, de formes et de dimensions très variées. La muqueuse du vagin est donc également composée de cellules épithéliales.

Prélèvement et examen des cellules épithéliales suite à un frottis

Lors de l'examen gynécologique, le praticien peut repérer les signes d'un déséquilibre de la flore bactérienne du vagin (ex : inflammation). Ces signes peuvent être accompagnés d'autres symptômes identifiés par la patiente, comme des pertes vaginales. Lors d'un frottis vaginal, les cellules épithéliales sont prélevées pour compléter l'examen clinique. L'analyse des cellules épithéliales est appelée colpocytologie. Celle-ci permet de confirmer le diagnostic d'une éventuelle vaginose, principalement d'origine bactérienne (60% des infections vaginales), ou fongique (candidose).

Présence élevée de cellules épithéliales

Un nombre élevé de cellules épithéliales ainsi que la présence de germes fixés sur celles-ci, elles sont alors appelées « clue cells », sont la signature d'une infection bactérienne. Différentes bactéries peuvent être à l'origine d'une infection vaginale, sexuellement transmissibles ou non. Les germes en cause sont identifiés après culture sur milieux adéquats :

Les plus fréquents sont Gardelerella vaginalis, Gardelerella mobiluncus,Chlamydia phacomatosis,Mycoplasma hominis,Peptostreptococcus species et Ureaplasma urealyticum.
Rappellons également qu'un frottis vaginal peut révéler d'autres types de pathologies comme le Trichomonas vaginalis (parasitose) ou plus fréquemment une mycose vaginale provoquée par le champignon candida albicans).
Le cancer du col de l'utérus peut également être dépisté au cours d'un frottis cervical.

Traitement d'une vaginose bactérienne

Les infections vaginales d'origine bactérienne sont traitées par antibiotiques, qui peuvent être administrés sous différentes formes, comprimés, gels ou crèmes.

Pour aller plus loin

Document détaillé connexe à ce sujet :

Publi-information
Publi-information
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Cellules-epitheliales-et-infection-frottis-cervical.pdf

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du

A voir également

Dans la même catégorie

Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Cellules épithéliales et infection (Frottis cervical) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.