Contraception définitive - Pour quelles femmes ?

Février 2017


La contraception définitive, encore souvent appelée, stérilisation reste peu utilisée chez les femmes. La contraception définitive est rarement proposée aux femmes et devrait l'être à celles qui ont l'âge de 35 à 40 ans.


Elle est une excellente alternative pour les femmes qui ont déjà des enfants, celles qui ne veulent plus prendre la pilule (oublie, lassitude, peur d'effets secondaires...), celles qui présentent des effets secondaires ou descontre-indications (prise de poids, antécédent d'accident vasculaire cérébral, hypertension artérielle, tabagisme, saignements liés au stérilet...) mais également les femmes qui ne peuvent pas avoir d'enfant comme celles par exemple qui ont des antécédents de chirurgie cardiaque, celles qui ont eu un enfant malgré une méthode contraceptive et toutes celles qui ne veulent pas avoir d'enfant, même si elles sont très peu nombreuses.

Techniques de contraception définitive

Coelioscopie sous anesthésie générale

La méthode classique correspond à la ligature des trompes de Fallope empêchant la fécondation : dans ce cas, les ovules ne peuvent pas rencontrer les spermatozoïdes. Cette technique chirurgicale nécessite une anesthésie générale, une hospitalisation de 24 à 48 heures suivie d'un arrêt de travail. L'acte chirurgicale consiste le plus souvent à placer sous coelioscopie un clip en titane ou un anneau sur chaque trompe ou à pratiquer une coagulation de chaque trompe. Cette technique estcontre-indiquée chez des femmes ayant des antécédent de péritonite ou d'occlusion.

Technique non chirurgicale Essure

Cette méthode non chirurgicale a été reconnue en octobre 2007 par la Haute Autorité de Santé comme méthode de stérilisation permanente pouvant être proposée à toute femme n'ayant plus de désir de maternité et pouvant être proposée chez la femme autour ou après 40 ans comme technique de stérilisation en première intention. Elle est pratiquée en moins de 10 minutes environ par hystéroscopie sans anesthésie générale par voie interne. Le micro-implant en alliage (acier, nickel et titane) est placé à l'intérieur des deux trompes de Fallope. Le petit ressort se moule ensuite sur la cavité tubaire et bouche ensuite la trompe définitivement au bout de 3 mois. Cette technique estcontre-indiquée en cas de pathologie tubaire d'origine infectieuse ou d'endométriose. Il est conseillé de prendre l'avis d'un allergologue en cas d'allergie au nickel. La stérilisation définitive est ainsi obtenue à partir de 4 mois. Durant ces 3 mois, une méthode contraceptive complémentaire, comme par exemple l'utilisation de préservatifs, est recommandée.
Cette méthode est sous haute surveillance depuis 2014 en raison d'effets secondaires, hémorragiques et neurologiques, observés chez des patientes.

Contraception définitive : interdite aux mineurs

La loi du 4 Juillet 2001 précise que la contraception définitive est interdite pour les mineures.

Contraception définitive et handicapés

Les personnes handicapées sous tutelle ou curatelle, une commission délivre son avis au juge des tutelles qui donne ensuite son accord.

Un délai de réflexion de 4 mois

La loi du 4 Juillet 2001 impose un délai de réflexion de 4 mois après avoir reçu une information éclairée et la signature d'une demande écrite.

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 14 décembre 2016 à 11:16 par Anne_rédacJDF.
Ce document intitulé « Contraception définitive - Pour quelles femmes ? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.