Dafalgan codéine - Indications, effets secondaires, contre-indications

Octobre 2017

Dafalgan codéine contient deux antalgiques, le paracétamol et la codéine qui est un opiacé qui renforce l'action du paracétamol en agissant sur la perception de la douleur par le cerveau. Dafalgan codéine est utilisé dans le traitement de la douleur, lorsque celle-ci n'est pas soulagée par d'autres antalgiques utilisés seuls.

Contre-indications

Dafalgan codéine ne doit pas être utilisé en cas de pathologie hépatique sévère, maladie grave du foie, d’asthme, d’ insuffisance respiratoire chez une personne connue comme étant métaboliseur ultrarapide dont l'activité des enzymes impliquées dans le métabolisme des médicaments est excessive.
Dafalgan codéine est strictement contre indiqué chez l’enfant de moins de 18 ans après une ablation des végétations ou des amygdales, lors d'une apnée du sommeil, chez l’enfant de moins de 12 ans en comprimé effervescent, chez l’enfant de moins de 15 ans en comprimé pelliculé et en cas phénylcétonurie (car le comprimé effervescent contient de l’aspartam). Chez l’enfant, Dafalgan codéine ne doit être utilisé que sur prescription d’un médecin. Ne jamais le conseiller et le donner à un enfant ou un adulte sans avis médical.

Prudence

Le paracétamol est présent seul ou en association avec d'autres substances dans de nombreux médicaments. Il faut donc faire attention à ne pas prendre simultanément plusieurs médicaments contenant du paracétamol, car une prise de plusieurs de ces médicaments entraîne un risque de surdosage pouvant être toxique pour le foie. Contactez son médecin lorsque les effets sont insuffisants ou lors d’apparition d’ effets indésirables comme une confusion ou une gêne respiratoire. D’autre part, la prise prolongée à forte dose de codéine peut entraîner un risque de dépendance.Prendre aussi l’avis de son médecin en cas d'hypertension intracrânienne, de toux grasse, chez les personnes âgées et chez les personnes ayant subi une ablation de la vésicule biliaire.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Alcool et sédatifs

Dafalgan codéine peut entrainer une somnolence, parfois intense chez certaines personnes, somnolence pouvant être aggravée par la prise d'alcool ou d'autres médicaments sédatifs. La conduite et l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées, surtout dans les heures qui suivent la prise du médicament.

Interactions avec d'autres substances

Dafalgan codéine peut interagir avec ceux qui contiennent de la nalbuphine, de la buprénorphine ou de la pentazocine et entrainer un risque de diminution de l'effet antalgique. Il faut aussi informer son médecin ou son pharmacien si vous prenez des sédatifs et évitez la prise de boissons alcoolisées pendant le traitement.

Grossesse et allaitement

L'utilisation ponctuelle Dafalgan codéine est possible pendant la grossesse sur avis médical. Il faut signaler au médecin qui vous suit, la prise de ce médicament en fin de grossesse en raison d’un risque d'insuffisance respiratoire chez le nouveau-né en cas d'utilisation de codéine à forte dose avant l'accouchement ou risque de syndrome de sevrage en cas de traitement régulier, même à faible dose, en fin de grossesse. Ces risques peuvent être prévenus par une surveillance et un traitement adapté.
Dafalgan codéine est contre-indiqué pendant l'allaitement car il passe dans le lait maternel. Le passage de la codéine dans le lait maternel même aux faibles doses usuelles, peut néanmoins provoquer des effets toxiques pour le nourrisson dans de très rares cas.

Conseils

Dafalgan codéine contient de la codéine et doit être utilisé en deuxième intention, lorsque l'aspirine, l'ibuprofène ou le paracétamol, utilisés seuls, sont insuffisamment efficaces mais il peut néanmoins être utilisé d'emblée dans le traitement des douleurs fortes.

Avis médical

Dafalgan codéine pouvant retarder un diagnostic en masquant la douleur, il ne faut pas le prendre sans l'avis de votre médecin.

Effets indésirables possibles

Effets liés à la codéine

Peuvent survenir une constipation, somnolence, nausées, vomissements, sensation de vertiges et, plus rarement, allergie (démangeaisons, urticaire, rougeur cutanée), bronchospasme, ralentissement de la respiration. Ces effets indésirables peuvent être plus marqués chez certaines personnes (voir Attention). Peuvent également apparaitre des douleurs abdominales aiguës chez les personnes qui n'ont plus de vésicule biliaire. Attention au risque de dépendance et de syndrome de sevrage en cas d'arrêt brutal en cas de traitement prolongé à fortes doses.

Effets liés au paracétamol

Peuvent survenir des manifestations cutanées liées à une réaction allergique et une diminution de certains globules blancs ou de plaquettes

Attention

Ce service a été réalisé à partir des informations fournies par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et de la Caisse nationale d'Assurance maladie (Cnam). Les informations et messages disponibles sur l'encyclopédie des médicaments n'ont pas vocation à être exhaustifs. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer l'avis et la consultation d'un médecin. La responsabilité du Journal des Femmes et de CCM Benchmark Group au titre des dommages directs ou indirects ne pourra être recherchée à quelque titre que ce soit.

Sources

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Dafalgan codéine - Indications, effets secondaires, contre-indications » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.