Leucoplasie buccale - Facteurs de risque, symptômes et traitement

Avril 2017

L'apparition de lésions blanches indolores sur les muqueuses de la bouche peut être un signe de leucoplasie. Un point sur les facteurs de risque et le traitement de cette affection précancéreuse.


Définition

La leucoplasie est considérée comme une lésion précancéreuse. Cela signifie qu'elle n'évolue pas systématiquement vers un cancer. Elle se caractérise par la formation de lésions blanchâtres dans la bouche, parfois indolores.

Causes et facteurs de risque

Le principal facteur de risque de la leucoplasie est le tabagisme : ce sont les composants chimiques contenus dans le tabac qui agressent les muqueuses et causent les lésions. Le risque est plus important si la consommation de tabac est associée à l'alcoolisme. La mauvaise hygiène et les carences en vitamines font également partie des facteurs de risque de leucoplasie. L'affection est plus fréquente chez l'homme, après 5 ans. Il existe également une autre forme de leucoplasie dite chevelue, due au virus d'Epstein-Barr et qui survient chez les patients atteints du VIH.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Symptômes et évolution

La leucoplasie se traduit par la formation de lésions dans la bouche : apparition d'une ou plusieurs tâches blanches plus ou moins grandes sur les muqueuses, et qui ne disparaissent pas par grattage. Dans de rares cas, la leucoplasie peut se manifester sur les muqueuses des organes génitaux féminins.La leucoplasie peut être homogène ou inhomogène. Dans le premier cas, les lésions sont lisses et indolores tandis que les leucoplasies inhomogènes révèlent des lésions à surface irrégulière. La leucoplasie n'évolue pas systématiquement vers un cancer, et pas avant une dizaine d'années. Toutes les formes de leucoplasie doivent cependant faire l'objet d'un diagnostic et d'une surveillance. Les leucoplasies inhomogènes sont les plus susceptibles de se transformer en lésions cancéreuses.

Diagnostic

L'examen diagnostique de référence face à une leucoplasie est la biopsie, après avoir procédé à un examen oral.

Traitement

Les lésions causées par la leucoplasie peuvent régresser sans traitement grâce à l'arrêt du tabac. Mais il est possible de procéder à leur ablation au moyen d'une exérèse chirurgicale, surtout si les lésions sont de grande taille et à risque de cancer. La cryothérapie est également envisageable.
Tout traitement doit s'accompagner de mesures d'hygiène pour éviter les récidives : arrêt de la consommation d'alcool et de tabac, respect des règles d'hygiène bucco-dentaire, détartrage et reconstruction des dents si nécessaire.

Pour aller plus loin

Lésions blanches buccales, Fondation René Touraine

A lire également

Leucoplasie chevelue buccale : définition

<ital>Crédits photo : © eyetronic - Fotolia.com</ital

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Leucoplasie buccale - Facteurs de risque, symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.