Plagiocéphalie positionnelle : causes et traitements

Mars 2017




La plagiocéphalie positionnelle est une déformation asymétrique du crâne qui affecte les nouveaux nés et dont les conséquences ne sont pas qu’esthétiques. Une plagiocéphalie sévère peut occasionner des retards dans le développement de l’enfant si elle n’est pas diagnostiquée à temps.

Définition

La plagiocéphalie désigne une difformité de la boîte crânienne chez les tout petits. On distingue la plagiocéphalie positionnelle (ou posturale) - la plus fréquente et la plus facilement réversible - et la plagiocéphalie sur craniosténose. Dans ce cas, les sutures crâniennes sont soudées à la naissance.

Causes

La plagiocéphalie positionnelle est souvent due à une position prolongée du nourrisson sur le même côté, leur crâne étant mou. Dans les années 90, la recommandation du “dodo sur le dos” pour prévenir la mort subite du nourrisson a largement contribué à augmenter le nombre de cas de plagiocéphalie. La position du bébé dans l’utérus de la mère peut aussi être en cause, ainsi que le torticolis congénital, fréquent dans le cas d’une grossesse géméllaire. Coincé dans l’utérus maternel, le nouveau-né sort avec la tête penchée.
Les causes de la plagiocéphalie sur craniosténose sont quant à elle inconnues dans 90% des cas. 10% sont liés à la mutation d’un gène.

Symptômes et évolution

La plagiocéphalie est caractérisée par une asymétrie de la boîte crânienne vers le haut avec un aplatissement à l’arrière. De face, le crâne paraît plus large et de profil, il monte en pointe.
La plagiocéphalie est loin de n’être qu’un détail esthétique. Si elle n’est pas corrigée à temps, des risques de scoliose et de troubles de l’articulé dentaire sont possibles. Une plagiocéphalie sévère peut même retarder le développement moteur et cognitif de l’enfant.

Diagnostic

Plus le diagnostic est précoce, plus la plagiocéphalie positionnelle peut être corrigée facilement et moins elle impactera le développement de l’enfant. Dès l’apparition d’une asymétrie, une consultation auprès du médecin traitant ou du pédiatre est recommandée.

Traitements

Un changement régulier de la position du nouveau-né lors du couchage peut contribuer à corriger une plagiocéphalie positionnelle. La position ventrale évite les points d’appui prolongés sur le même côté du crâne.
Si nécessaire, un traitement et un suivi ostéopathique précoce sont prescrits. Dans le cas d’une asymétrie sévère, le port d’un casque spécial - ou orthèse crânienne - permet de corriger la déformation crânienne. Il existe deux types d’orthèses : passif pour l’enfant dont le développement du crâne n’est pas terminé, ou dynamique pour remodeler le crâne de l’enfant en exerçant des points de pression.

Pour aller plus loin

Prévenir la plagiocéphalie chez votre bébé, Centre Hospitalier Universitaire de Sherbrooke.

A lire également

La plagiocéphalie : définition

Crédits photo : © gugelleonid - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Plagiocéphalie positionnelle : causes et traitements » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.