Ongles artificiels - Risques et précautions

Juillet 2017

La pose d'ongles artificiels, une pratique répandue mais pas sans risques. L'ANSM, l'agence nationale de sûreté du médicament et des produits de santé publie ses recommandations pour éviter les complications comme les décollements des ongles naturels.


Techniques de pose et dépose des ongles artificiels

Les techniques les plus courantes sont celles de la résine auto-durcisseuse et celle du gel durcissant sous UV. Elles doivent être employées par des professionnels: esthéticiennes ou personnes titulaires d'un certificat de
styliste ongulaire. Parmi les techniques moins fréquemment utilisées : la fixation d'une capsule en plastique sur l'ongle, et l'application de petits morceaux de fibres de verre (ce principe est moins courant car plus onéreux). Quelle que soit la technique, l'ANSM préconise une pose à la limite de l'ongle et des cuticules afin d'éviter un décollement de l'ongle naturel.
L'ANSM insiste également sur l'importance de faire réaliser la dépose par un professionnel : retirer soi-même des faux ongles expose à des risques de décollement de l'ongle naturel. En cas d'utilisation de résine, les ongles sont plongés dans un solvant (acétone). Les ongles en gel sont ôtés au moyen d'une lime.

Risques des techniques et produits utilisés

D'après l'ANSM, le risque majeur d'une pose d'ongles artificiels est le décollement de l'ongle naturel, dû à un limage trop agressif. Des inflammations, des chutes de l'ongle et des paresthésies (sensibilité
anormale) peuvent survenir si les ongles artificiels sont posés au-delà de la limite des ongles naturels et des cuticules. L'ANSM met également en évidence le risque d'allergies au gel, à la colle ou à la résine, et en liste les principaux symptômes : eczéma autour des ongles et/ou sur le visage, voire décollement de l'ongle.
En cas d'infection, l'ongle change de couleur après la dépose (jaune ou verdâtre). Une inflammation peut aussi être observée autour de l'ongle. Ces infections sont le plus souvent dues à des mycoses.
En prévention des risques, l'ANSM recommande l'utilisation d'une bonne technique en protégeant les mains et les outils des souillures. L'apparition des symptômes précédemment cités doit amener à faire retirer les ongles artificiels par un professionnel et à consulter un médecin.

Situations dans lesquelles la pose d'ongles artificiels est déconseillée

L'ANSM déconseille la pose d'ongles artificiels aux personnes âgées de moins de 16 ans : à cet âge les ongles n'ont pas encore atteint leur maturité. De plus, l'accord des parents est requis pour les mineures. Les faux ongles ne sont pas recommandés aux personnes souffrant de maladies comme les mycoses
ou le psoriasis, ni à celles dont les ongles sont fragiles ou abimés. Les techniques de pose peuvent les fragiliser davantage. Mieux vaut éviter les ongles artificiels pendant la grossesse, même si la toxicité des produits utilisés n'est pas établie. L'accouchement, comme les interventions chirurgicales, peuvent nécessiter la pose d'un appareil au bout du doigt pour mesurer l'oxygène du sang, incompatible avec des ongles artificiels.
Enfin, les membres du personnel soignant ne doivent pas non plus porter d'ongles artificiels, en prévention de la transmission de bactéries.

Quelques conseils

Avant la pose

L'ANSM préconise de faire appel à un professionnel pour réaliser la pose d'ongles artificiels. Avant de procéder à la pose, les mains doivent être soigneusement lavées et les ongles brossés. Il est conseillé d'éviter de souiller les mains et les outils pendant le temps de polymérisation (séchage et durcissement de l'ongle artificiel). Des ongles artificiels courts sont à privilégier afin de protéger les ongles naturels des éventuels dommages.

Après la pose

La dépose des ongles artificiels revêt une importance égale à celle de la pose : elle doit aussi être pratiquée par un professionnel pour éviter les risques de décollement, rappelle l'ANSM.Après avoir porté des ongles artificiels pendant une longue période (3 à 4 mois), l'ANSM conseille d'attendre au moins un mois avant d'en refaire poser de nouveaux.

Source

d'ongles artificiels : point d'information de l'ANSM



Crédits photo : © Maksim Kostenko - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Ongles artificiels - Risques et précautions  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.