Posez votre question »

Sueurs nocturnes chez l'homme et la femme

Février 2016


Fréquentes chez la femme à différents stades de la vie, les sueurs nocturnes (appelées sudation nocturne) sont un symptôme d'origine hormonale généralement bénin. Elles peuvent également toucher hommes et femmes dans le cadre de pathologies plus ou moins graves.


Les sueurs nocturnes, ou bouffées de chaleur nocturnes, se manifestent par une transpiration abondante, soudaine, qui peut tremper les draps et les vêtements pendant le sommeil. La soudaineté et le caractère excessif et répété du phénomène peut indiquer une origine pathologique.

Causes possibles

Avant de consulter, assurez-vous que ces sueurs ne sont pas liées à une température inadéquate dans la chambre (surchauffée), au port de vêtements trop chauds ou inadaptés ou aux effets secondaires classiques d'un traitement médicamenteux (demander avis auprès de votre médecin dans ce cas).

Causes hormonales

Lors du cycle menstruel féminin, les bouffées de chaleur nocturnes peuvent survenir à deux moments particuliers : en période prémenstruelle, et en période de menstruation. Elles se manifestent généralement par des sensations de chaud et/ou de froid très brèves, accompagnées parfois de sueurs, y compris la nuit. Ces sueurs correspondent à la phase du cycle où le taux d'œstrogène est le plus bas.

Les bouffées de chaleur et sueurs sont un des symptômes typiques de la ménopause. Ces phénomènes peuvent survenir de jour comme de nuit. Une sudation importante pendant le sommeil peut interrompre celui-ci, avec une possible incidence sur la qualité de vie. Ce symptôme est l'un des motifs les plus fréquents de consultation médicale pour les femmes en période de ménopause.

Plusieurs types de traitement peuvent être entrepris pour atténuer ces symptômes : un changement de régime alimentaire (diminution de la prise de boissons chaudes, café, alcool, mets épicés), la pratique d"exercices physiques et la relaxation et prise d'une hormonothérapie (combinaison d'œstrogènes et de progestatifs).Plus rarement et selon les cas certains médicaments antidépresseurs et antihypertenseurs peuvent être conseillés.

Causes non organiques

Les causes non organiques de sueurs nocturnes les plus fréquentes sont les cauchemars, le stress et les phases de stress post-traumatique, le syndrome de fatigue chronique, le Sevrage (tabac, alcool, cannabis), certains traitement médicamenteux, et une alimentation par exemple très épicée.

Les sueurs nocturnes nécessitent de consulter un médecin sans tarder si elles se manifestent de manière répétée et inexpliquée. Associées à d'autres symptômes (dans la grande majorité des cas), elles peuvent être le signe de maladies sévères (notamment infectieuses et cancéreuses) comme par exemple une leucémie lymphoïde chronique (cancer du sang), une Maladie de Hodgkin (cancer des ganglions), une pleurésie, une pyélonéphrite chronique, la tuberculose,
le virus VIH et l'hypothyroïdie.

Parmi les autres causes connues des sueurs nocturnes : hyperhidrose idiopathique (production excessive de sueur sans raison médicale clairement identifiée), reflux gastro œsophagien (RGO), apnée du sommeil.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé


Pour aller plus loin


Publi-information
Publi-information
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Sueurs-nocturnes-chez-l-homme-et-la-femme.pdf

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du

A voir également

Dans la même catégorie

Causas de los sudores nocturnos
Par Carlos-vialfa le 16 décembre 2011
Publié par p.horde. - Dernière mise à jour par Jeff
Ce document intitulé « Sueurs nocturnes chez l'homme et la femme » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.