Douleurs au bas ventre en début de grossesse

Juillet 2016

Les douleurs abdominales, ou au bas ventre, sont très fréquentes pendant la grossesse. Et le plus souvent sans gravité. Mais associées à d'autres symptômes, elles peuvent indiquer la présence de pathologies plus ou moins sérieuses.


Douleurs abdominales pendant la grossesse

Pendant la grossesse, les douleurs abdominales ressenties au niveau abdominal et dans la région du bas ventre sont liées à différentes pathologies plus ou moins sérieuses. Dans tous les cas de figure, ces symptômes sont un motif suffisant de consultation médicale/gynécologique. Et ce, afin de prévenir les complications pouvant mettre en danger la vie de l'enfant et/ou de sa mère.

Douleurs abdominales « non pathologiques »

Elles touchent une majorité des femmes enceintes, à différents stades de la grossesse. Ces douleurs apparaissent au niveau de l'abdomen, du bas ventre, ou de la région de l'utérus. Il s'agit généralement d'un « syndrome ligamentaire pelvien » bénin, qui se traduit par des tiraillements ressentis au niveau du bas ventre et des douleurs lombaires pouvant être associées. Les douleurs sont généralement provoquées par des mouvements, ce qui rend notamment la marche difficile. En fin de grossesse (à partir de la 3ème semaine), les douleurs peuvent se montrer plus fréquentes et sont dues aux contractions répétées, préalables à l'accouchement.

Pathologies associées

Les pathologies associées aux douleurs abdominales lors du premier et du deuxième trimestre sont notamment la grossesse extra-utérine, l'avortement spontané ou la torsion d'un kyste de l'ovaire.

Grossesse extra-utérine

Elle résulte de la fixation de l'œuf hors de l'utérus (en général dans une trompe). La grossesse extra-utérine est une pathologie très grave, car elle peut entraîner une hémorragie interne, potentiellement fatale pour la mère. Les symptômes sont des douleurs abdominales fortes et persistantes saignements provenant du vagin, des vertiges, évanouissements. La fréquence des grossesses observées sur un stérilet (DIU) au cuivre est compris entre 0,2 et 2 pour 100.

Avortement spontané ou fausse couche

La fausse couche (une grossesse sur quatre) correspond à l'expulsion accidentelle ou spontanée du fœtus, généralement à moins de 6 mois (28 semaines) de grossesse. Les symptômes sont des crampes et douleurs abdominales (pas systématiques), des saignements abondants et continus en provenance du vagin et une disparition des symptômes de la grossesse (ex : dégonflement des seins).

Torsion d'un kyste de l'ovaire

La formation de kystes (tumeurs ovariennes bénignes ou malignes) peut entraîner des complications pendant la grossesse. L'une des complications courantes est « la torsion du kyste de l'ovaire », qui nécessite une intervention chirurgicale d'urgence. Les ovaires, situés de chaque côté de l'utérus, sont reliés à cet utérus par un pédicule qui est composé de nerfs, vaisseaux sanguins et de ligaments. Lorsqu'une torsion se produit, l'ovaire effectue une rotation totale ou partielle autour du pédicule entrainant alors l'apparition de violentes douleurs au niveau du bas-ventre et ressemblant à un coup de poignard. Cette situation représente une véritable urgence car s'accompagne parfois de nausée et de vomissements. Il faut alors consulter très rapidement car la torsion va bloquer la vascularisation de l'ovaire peut être interrompue par cette torsion et provoquer une nécrose.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :


Suivi personnalisé votre grossesse

Recevez gratuitement chaque semaine des informations personnalisées concernant l'avancement de votre grossesse (vous pouvez vous désabonner à tout moment) :


En savoir plus


A voir également :

Publi-information
Publi-information
Ce document intitulé « Douleurs au bas ventre en début de grossesse » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.