TAC - Troubles d’acquisition de la coordination - Diagnostic et traitement

Juillet 2017

Les TAC, troubles d'acquisition de la coordination) affectent la coordination motrice au sens large. Ils diffèrent de la dyspraxie, qui repose sur l’étude développementale du cerveau. Le point sur les causes, symptômes, traitement et diagnostic de ces troubles.


Définition

Les TAC (Troubles d'acquisition de la coordination) ou encore TDC (Trouble développemental de la coordination) regroupent les différents troubles de la coordination motrice et ses conséquences fonctionnelles sur l'autonomie, en particulier chez l'enfant. Cette appellation est récente et d’origine anglo-saxonne.

Différences entre TAC et dyspraxie

Les TAC ou TDC mettent l'accent sur les manifestations motrices du trouble et ses conséquences fonctionnelles au sens large, alors que la dyspraxie (développementale) s'appuie davantage sur une compréhension développementale du cerveau.

Causes

Les critères de diagnostic du TAC sont tellement larges qu’ils ne permettent pas de distinguer les origines possibles des mécanismes de coordination motrice. Les troubles de compétences motrices peuvent être d’origine lésionnelle (grande prématurité, un AVC ou un traumatisme crânien) ou développementale. Dans ce dernier cas, les causes sont encore mal connues. Les TAC ne sont pas imputables à un handicap intellectuel, une déficience visuelle ou une affection neurologique motrice.

Symptômes

Les premiers symptômes se manifestent dès la petite enfance, lorsque l’enfant a du mal à planifier, à coordonner et à exécuter de façon fluide les « praxies » (gestes résultant de l’apprentissage). Maladresse, lenteur et gestes imprécis sont les premiers signes de difficultés au niveau des compétences motrices.

Diagnostic

L’hétérogénéité des troubles et des causes possibles du TAC rendent sa détection longue et difficile. Le diagnostic peut nécessiter un certain nombre de bilans (psychologique et/ou neuropsychologique et neuro-visuel) effectués par différents praticiens. Le médecin ou le psychologue scolaire peut détecter un TAC. Mais le diagnostic est souvent affirmé par le neuro-pédiatre ou le neuropsychologue, après avoir éliminé d’éventuelles causes neurologiques, génétiques, cognitives, sensorielles ou métaboliques.

Traitements

Les TAC nécessitent une rééducation psychomotrice. En fonction du diagnostic, le traitement peut s’organiser autour de plusieurs spécialités. Un suivi assuré par un psychomotricien permet à l’enfant de se revaloriser, de reprendre confiance, de corriger ses troubles de la posture, de retrouver des repères d'ordre corporels et spatiaux et une coordination motrice globale. Ergothérapie, psychothérapie, neuro-psychologie, orthoptie, ostéopathie, kinésithérapie et rééducation psychomotrice sont autant de disciplines qui peuvent intervenir dans le traitement de l’enfant atteint de troubles de l'acquisition et de la coordination.

Pour aller plus loin


A lire également



Crédits photo : © Picture-Factory - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « TAC - Troubles d’acquisition de la coordination - Diagnostic et traitement  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.