Séniors et Mémoire : faites du sport

Janvier 2017

Lors du vieillissement naturel et normal, nous perdons progressivement un peu de mémoire avec l'oubli de mots et d’ objets courants et de certaines de nos facultés intellectuelles, mais également de petits trouble de la coordination des mouvements, du langage et du raisonnement, du jugement, témoignant d’un léger déclin cognitif léger pouvant s’aggraver et entrainer les premières manifestations d’une maladie neuro végétative.
Sortir, voir du monde, maintenir un lien social ainsi que l’entrainement cérébral (lecture, mots croisés,…) demeurent des mesures les plus connues et les plus efficaces pour faire travailler le cerveau et éviter ce déclin cognitif. Mais une autre activité, l’activité physique, moins connue pour ces mêmes propriétés, permet également de protéger ses neurones et de stimuler sa mémoire permettant de faire fructifier son cerveau.

Effets positifs de l’activité physique

La pratique régulière de la marche, du vélo ou de la natation par exemple, semble préserver notre cerveau du déclin cognitif. En effet, l’activité physique permet de sécréter des molécules comme l'acétylcholine ou le BDNF, brain derived neurotrophic factor, ou facteur cérébral de croissance, stimulant les neurones. D’autre part, une importante expertise collective de l'Inserm « Prévention des chutes chez les personnes âgées a mis en évidence l’importance d’une activité physique régulière centrée sur le travail de l'équilibre, chez les personnes âgées présentant un risque de chute.

Autres études

De nombreuses études confirment l’importance de l’activité physique chez les personnes âgées. Une étude publiée dans Journal of the International Neuropsychological Society a montré que les personnes âgées qui ont une activité physique quotidienne ont une meilleure mémoire. Une autre étude anglaise parue dans la revue British Journal of Sports Medicine, a montré que la pratique d'une activité physique régulière chez les séniors multiplierait par 3 les chances de vieillir en pleine forme. L’étude publiée dans la revue médicale Frontiers in Human Neuroscience a également mis en évidence qu’une activité physique, même chez les personnes d’un âge avancé, favorisait une bonne mémoire. L’afflux sanguin mesuré au cours d’IRM cérébral avant et à la fin de l’étude. Les résultats d’une étude mesurant l’afflux sanguin, au cours d’une IRM cérébral, ont montré que pour maintenir leur cerveau en bonne santé, les seniors doivent suivre un entraînement cérébral régulier pour stimuler les fonctions cognitives mais également de pratiquer une activité physique.

Recommandations de l'OMS

L’OMS recommande aux personnes âgées de plus de 65 ans de pratiquer par semaine au moins 150 minutes d'activité d'endurance modérée ou 75 minutes d'activité d'endurance soutenue. D’autres études montrent que la pratique de 15 mn d’activité physique quotidienne est également efficace. Penser à la marche à pied, au vélo mais également au ménage, bricolage et jardinage.



Sources

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 5 septembre 2016 à 15:34 par christelle.b.
Ce document intitulé « Séniors et Mémoire : faites du sport  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.