Enfants malades : suivre la scolarité à l’hôpital

Janvier 2017


Alors que la rentrée approche à grands pas, comment est organisée la scolarité pour les enfants malades ou hospitalisés ? Ils sont plus de 11 000 à suivre des cours en dehors des salles de classe et tout est prévu pour que ces enfants suivent au mieux leur parcours scolaire.

L’école à l’hôpital

C’est la circulaire de 1991 (n°91-303) du Ministère de l'Éducation qui prévoit les modalités de la scolarité des enfants malades. Il est stipulé qu’il est nécessaire « d’assurer la scolarisation pendant les temps d’hospitalisation, soit en favorisant la constitution de groupes d’enfants et d’adolescents dans l’établissement de soins, soit en proposant un enseignement individualisé auprès du malade».

Des enseignants spécialisés

Ils sont près de 800 enseignants à être spécialisés pour ce genre d’enseignement. La création de postes de professeurs dans les hôpitaux a été demandée à l’origine par les médecins et chefs de service : les services pédiatriques ont été modifiés pour qu’une salle de classe puisse être intégrée. Ce lieu est devenu un repère important pour les enfants, rendant l’hospitalisation plus proche de leur vie « normale ».

Une action positive

Les médecins sont en effet de plus en plus attentifs aux effets psychologiques sur la maladie. La référence à des pratiques habituelles des enfants est considérée aujourd’hui comme une action bénéfique pour leur guérison. Les hôpitaux sont en lien avec les établissements scolaires et des solutions personnalisées sont décidées selon la nature et la longueur de l’hospitalisation de l’enfant. Des enseignants peuvent aussi se déplacer au domicile du malade, quand c’est possible.

Un projet scolaire personnalisé

« Le projet global personnalisé » liant l’écolier, les parents, les médecins et l’enseignant pour l’année scolaire, permet d’harmoniser soins et études. L’enfant reste au centre de l’action pédagogique et éducative.
Pour renforcer ce dispositif, la FEMDH (Fédération pour l’enseignement des malades à domicile et l’hôpital) propose aussi des solutions avec ses 65 antennes réparties dans toute la France.
Le Cned (Centre national d’enseignement à distance) est aussi un moyen pour les enfants de continuer leur scolarité à distance quand d’autres solutions ne sont pas envisageables.

Pour aller plus loin

Fédération pour l’enseignement des malades à domicile et l’hôpital

Crédits photo : © WavebreakmediaMicro - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 19 août 2016 à 09:33 par sante-medecine.
Ce document intitulé « Enfants malades : suivre la scolarité à l’hôpital » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.