Parodontite - Comment l’éviter ?

Mai 2017

La parodontite désigne une inflammation de l’ensemble des tissus de soutien de la dent (le parodonte). Fréquente chez l’adulte, elle peut être évitée grâce à une bonne hygiène bucco-dentaire et des contrôles réguliers chez le dentiste.


Définition

On parle de parodontite lorsque le parodonte est enflammé. Le parodonte correspond à l'ensemble des tissus de soutien de la dent parmi lesquels figurent l'os alvéolaire, le ligament alvéolo-dentaire, la gencive et le cément.

Causes

Il existe divers facteurs qui peuvent expliquer une telle pathologie. Ils sont d'ordre génétique, hormonal, environnemental, voire local. La principale cause de la parodontite est la plaque dentaire : une accumulation de bactéries et de débris alimentaires qui se transforme en tartre. La formation de plaque dentaire est favorisée par un brossage inadéquat et une mauvaise hygiène bucco-dentaire.
Certains facteurs comme le tabac, l’alcool, le stress, les déséquilibres hormonaux et les maladies chroniques (diabète, obésité) peuvent également accroitre le risque de parodontite. La génétique fait aussi partie des facteurs prédisposants.

Symptômes

Plusieurs symptômes peuvent laisser entrevoir une parodontite. La gingivite, des dents qui se déchaussent, des trous noirs entre les dents ou une hypersensibilité aux collets des dents font partie des principaux signes. Une inflammation de la gencive (gingivite), des saignements lors du brossage, des douleurs, une sensibilité au froid, des dépôts blanchâtres (le tartre), la mauvaise haleine et des mobilités dentaires sont les principales manifestations de la parodontite. En l’absence de prise en charge, la parodontite peut s’étendre à l’os et causer de graves complications : infections, perte des dents.

Diagnostic

La parodontite est détectée lors de contrôles réguliers chez le dentiste. Il est également conseillé de consulter dès l’apparition des premiers signes pour éviter l’évolution vers une forme plus grave voire irréversible.

Traitement

Face à une parodontite, le dentiste prescrit un traitement adapté à la cause et à la gravité de l’affection : détartrage, bains de bouche, irrigation sous-gingivale et/ou antibiotiques en cas d’infection. Une intervention chirurgicale peut être préconisée pour traiter les parodontites les plus sévères. Dans tous les cas, le maintien d’une bonne hygiène bucco-dentaire et un suivi régulier sont nécessaires.

Prévention

Les deux mesures indispensables pour éviter une parodontite sont le respect d’une hygiène bucco-dentaire irréprochable et des visites régulières chez le dentiste. Il est recommandé de s’y rendre au moins une fois par an, voire plus si l’état de santé le nécessite. La plaque dentaire peut être facilement éliminée au quotidien en adoptant les bons gestes lors du brossage : brosser séparément dents du haut et du bas bouche ouverte, avec une brosse à poils souples positionnée à 45 degrés. Deux brossages par jour au minimum de deux minutes chacun sont conseillés. Pour un nettoyage optimal, il est également possible d’utiliser du fil dentaire ainsi que des brossettes inter-dentaires.

Crédits photo : © hammett79 - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par sante-medecine.
Ce document intitulé « Parodontite - Comment l’éviter ? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.