Quels sont les bienfaits de la sieste et comment en profiter ?

Avril 2017


Souvent qualifiée de réparatrice, la sieste n’est pas réservée qu’aux enfants. Ce court temps de repos apporte de nombreux bienfaits à l’organisme, aux fonctions cognitives et au système immunitaire.

Définition

La sieste vient du mot latin sexta, qui désigne la sixième heure du jour, et correspond à un temps de repos pris dans la journée en dehors des heures de sommeil. Elle peut être de durée variable, selon l’âge et les besoins. La sieste profite à tous, des enfants en bas âge aux personnes âgées.

Mécanismes

Une étude a récemment prouvé que 20 à 30 minutes de sommeil en milieu de journée. permettent de faire redescendre le niveau de noradrénaline, une hormone qui augmente le rythme cardiaque, la tension artérielle et la glycémie notamment en réaction au stress. La sieste rétablit également la quantité d’interleukin-6, une protéine antivirale contenue dans la salive.

Bienfaits de la sieste

Les bénéfices d’une sieste sont nombreux pour l’organisme. Ce court temps de repos a des effets positifs sur le cerveau à court terme. Il stimule la mémoire, la concentration et la créativité. La sieste permet de prévenir les troubles de la vigilance et de l’attention, pendant un long trajet en voiture ou au bureau par exemple. Autre bienfait direct de la sieste : elle améliore l’humeur.
Les effets de la sieste sont également visibles à long terme. Le recours régulier à la sieste réduit les risques de maladies cardio-vasculaires. Selon les résultats de l’étude citée précédemment, la sieste augmente la résistance au stress, réduit la tension et renforce le système immunitaire.

Recommandations

La durée recommandée pour une sieste réparatrice est de 20 minutes. Il s’agit d’une durée standard, qui peut varier en fonction de l’âge et des besoins des individus. D’une manière générale, il est conseillé de ne pas dépasser 30 minutes, au risque d’entamer un cycle de sommeil profond qui empièterait sur la nuit suivante. Les seuls cas où une sieste prolongée s’avère bénéfique sont le décalage horaire, la récupération après une nuit blanche, ou un manque de sommeil trop important.
Le moment de la journée à privilégier pour faire la sieste est le début de l’après-midi, après déjeuner : vers 14 heures dans l’idéal. Une sieste commencée après 17 heures risque de retarder l’endormissement, surtout chez les insomniaques. Il n’est pas obligatoire de dormir : il suffit de s’allonger ou de rester assis quelques instants les yeux fermés pour profiter des bienfaits d’un moment de calme.
Enfin, faire la sieste ne dispense pas de respecter une bonne hygiène de sommeil et de dormir en quantité suffisante.

Pour aller plus loin


A lire également

Sieste : définition

Crédits photo : © plprod - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par sante-medecine.
Ce document intitulé « Quels sont les bienfaits de la sieste et comment en profiter ? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.