Bébés et enfants à la plage: prévention

Janvier 2017



Pour un enfant, profiter des plaisirs de la plage passe par une bonne protection. Voici quelques règles indispensables de prévention.

Bénéfices de la plage et du soleil

Le soleil permet de synthétise environ r 90 à 95% de la vitamine D essentielle dans la fixation du calcium sur les os, l’absorption du phosphore et la prévention du rachitisme chez l'enfant. Inutile pour autant de prolonger les bains de soleil car au-delà d’un quart d’heure, la synthèse de la vitamine D ne se fait plus. L’autre avantage du soleil à petite dose est l’amélioration de certaines maladies de peau comme le psoriasis ou la dermatite atopique. Le bain de mer est bon pour le moral car la force des vagues libère des ions négatifs, de fines particules électriques positives pour notre organisme. L’enfant peut en bénéficier dès son plus jeune âge.

Risques liés au soleil

A l’excès, le soleil est dangereux, surtout pour les enfants dont la peau et les yeux sont particulièrement perméables aux rayons UVA et UVB. Une exposition totale est nocive à court terme et à long terme car les dommages causés par les brûlures s'accumulent avec l’âge. Plus le capital soleil est entamé, plus les risques de cancers cutanés (mélanome et carcinome) sont élevés.

Prévention

Soleil

Il est conseillé de limiter au maximum les expositions pour éviter les coups de soleil. Un bébé doit toujours rester à l’ombre d’un parasol et ne jamais être exposé directement au soleil. La crème solaire est le minimum requis. L’indice doit être le plus élevé possible et l’application régulière, surtout après la baignade. Les vêtements filtrants les UV et un chapeau à larges bords sont un plus indispensable pour les plus petits. Si la peau est brûlée, ne jamais s’exposer tant que celle-ci n’est pas guérie. Un enfant qui a eu des coups de soleil à répétition doit consulter un dermatologue et rester le plus possible à l’ombre.

Protéger ses yeux

Les yeux des plus jeunes sont plus sensibles aux rayons du soleil qui peuvent provoquer une brûlure de la rétine. Le cristallin, transparent jusqu’à l’adolescence, ne protège pas des rayons UV. Les lunettes de soleil bandeau, adaptées à l’âge et à la morphologie de l’enfant, avec de bons verres protecteurs sont requises (filtre anti-UV et norme CE, catégorie 3 ou 4).

Bien s’hydrater

Les enfants n’éprouvent pas forcément la sensation de soif quand il fait chaud. Mieux vaut y penser pour eux et leur proposer le plus souvent possible de boire, de l’eau de préférence. L’hydratation passe aussi par la peau : se baigner et s’enduire de crème solaire y contribuent.

Éviter les poux

Les enfants peuvent avoir la manie de s’enterrer dans le sable où se cachent des poux. Après le bain et le shampoing en fin de journée, une vérification s’impose avec un peigne anti-poux et un traitement adapté si nécessaire.

Baignade accompagnée

Il est recommandé d’accompagner l’enfant, même plus grand, lors de ses baignades. De préférence en marée montante et en baignade surveillée.

Pour aller plus loin

Prévention des risques solaires, INPES.

Crédits photo : © DeeMPhotography - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 26 juillet 2016 à 11:09 par p.horde.
Ce document intitulé « Bébés et enfants à la plage: prévention » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.