Maigrir et mieux s’alimenter : pensez à la méditation

Novembre 2017

La méditation permet de se relaxer et d’avoir, selon de nombreuses études, une action bénéfique sur le stress, la dépression, les insomnies et le système cardiovasculaire. Elle semble également permettre d’agir sur le surpoids et l’obésité.


De nombreuses études ont montré les effets positifs de la méditation sur le stress et Le vieillissement cérébral. La méditation peut apporter une réflexion et devenir une discipline sérieuse permettant de participer à la maitrise de ses pulsions alimentaires très souvent responsables d’une prise de poids.

Pourquoi nous alimentons nous mal ?

Débuter un régime sans en chercher les causes profondes d’une prise de poids est illusoire et aboutit dans plus de 80% à des échecs et à une reprise du poids. Dans tous les cas avant de débuter un régime, il est indispensable de comprendre les mécanismes psychologiques d’une prise de poids et d’une mauvaise alimentation.
Le stress est probablement une des raisons majeures de notre mauvaise alimentation, situation la plupart du temps compensée par une consommation accrue de nourriture. La méditation fait désormais partie des traitements proposés en prévention des risques de rechutes des crises d’anxiété.
D’autre part, une grande majorité de personnes s’alimente de manière automatique, sans vraiment prendre conscience de ce moment précieux, situation conduisant souvent à mal s’alimenter en surconsommant.

Manger en pleine conscience : éliminer les mauvaises habitudes

Pratiquer la médiation au moment du repas peut avoir des répercussions très bénéfiques sur son mode d’alimentation. 3 points importants : évitez de vous jeter sur les aliments, respirez doucement et prendre plaisir à déguster le repas.
S’alimenter et manger en pleine conscience va permettre d’éliminer peu à peu cette mauvaise habitude de manger en pilotage automatique sans prendre aucun plaisir et sans se détendre au cours du repas. Cela permet également d’explorer sa relation à la nourriture et à apprendre à différencier la faim du corps de celle lié à ses angoisses.

Environnement calme

Commencez avant tout par manger dans un environnement calme, en évitant de regarder ses mails ou ses messages sur son smartphone en éteignant son smartphone sans oublier d’éteindre son poste de télévision qui peut en plus être souvent regardé avec son téléphone.

Manger lentement

Il faut aussi prendre le temps de manger très lentement en prenant conscience du plat ou de l’aliment que vous déguster : regardez-le, sentez le, portez le à la bouche doucement, savourez le et mâchez très lentement. Prendre conscience peu à peu des aliments que nous mangeons depuis des années par habitude permet de diminuer les quantités absorbées et ainsi de contrôler son poids voire perdre quelques kilos.

Détente

D’autre part, vous allez vous détendre et vous relâcher, vous « déstressé » pendant le moment du repas.

Manger des petites bouchées

Une nouvelle étude publiée dans le Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics, a montré que manger à petites bouchées et compter ses bouchées plutôt que ses calories peuvent permettre de réduire l’apport alimentaire.

Méditer avant ou après les repas

Méditer avant le petit déjeuner, après un déjeuner léger, ou une heure ou deux après le repas du soir vous aidera également à contrôler vos émotions, à vous détendre et à mieux « manger ».

Activité physique et sport

Vouloir surveiller son poids tout en restant sédentaire est évidemment une erreur. Pensez ainsi à pratiquer une activité physique régulière et si possible à pratiquer du sport 3 fois par semaine à raison de 30 à 45 mn à chaque fois.

Une alimentation équilibrée

Ne pas oublier évidement de manger équilibré car il serait illusoire de réussir à stabiliser son poids ou à tenter de perdre quelques kilos sans une alimentation variée.

Dossier méditation

Dossier méditation

Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Maigrir et mieux s’alimenter : pensez à la méditation  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.