Allergie au platane

Avril 2017


Le platane pollinise au cours du mois d'avril. De nombreuses personnes présentent des manifestations allergiques qu'elles attribuent à cet arbre. Or l'allergie au platane reste rare: ce sont plutôt les poils de ses fruits qui irritent les personnes présentant une allergie à d'autres pollens qui pollinisent à la même période comme les bouleaux par exemple.

Les pollens

Les pollens de platane sont rarement en cause dans les manifestations allergiques provoquées par les platanes car ils ont un pouvoir allergénique faible.

Les poils des fruits et les feuilles

Les poils des fruits provoquent des amas jaunâtres que l'on observe dans la rue. Ces poils, véritables aiguilles microscopiques, se plantent dans les muqueuses du nez et au bord des yeux provoquant des épisodes de rhinite et de conjonctivite.

Des tests cutanés souvent négatifs

Les personnes présentant des manifestations allergiques provoquées par les platanes ont souvent des tests cutanés négatifs vis-à-vis du platane.

Les poils aggravent la réaction allergique

Ces aiguilles microscopiques aggravent une réaction allergique provoquée par d'autres pollens et s'ajoutent aux effets des polluants atmosphériques.

Diminuer la plantation des platanes

Quelques services des parcs et jardins de certaines villes comme Paris ou Bordeaux ont intégré cette donnée depuis plusieurs années et plantent moins de platane.

Notre dossier : allergies aux pollens

Notre dossier : allergies aux pollens

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Allergie au platane » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.