Apraxie - Causes, symptômes et traitements

Octobre 2017

L’apraxie se définit par la difficulté d’effectuer correctement les gestes du quotidien et peut s’avérer particulièrement invalidante. Le point sur les différentes formes d’apraxie et les prises en charge possibles.


Définition

La praxie définit en médecine la capacité à coordonner les mouvements. L'apraxie désigne une impossibilité de réaliser correctement ces mouvements en l'absence de déficit sensitif ou moteur ; l'atteinte responsable de ces symptômes est toujours une lésion du cerveau, au niveau du lobe pariétal. L’apraxie désigne un trouble des mouvements acquis : cette pathologie atteint les praxies, ou capacités à coordonner les mouvements. Contrairement à d’autres troubles gestuels, il ne s’agit pas d’une forme de paralysie, ni d’un trouble psychomoteur, ni d’un déficit d’attention.

Causes

L’apraxie est due à une lésion cérébrale, causée par un traumatisme crânien, un accident vasculaire cérébral (AVC), une tumeur, ou une maladie neurologique.

Symptômes

L’apraxie empêche d’effectuer des mouvements connus, en particulier sur demande. On distingue plusieurs types d'apraxies dont les plus fréquentes sont l'apraxie idéomotrice qui correspond à l'incapacité à réaliser un geste simple (mimer l'action de se peigner, le salut militaire), l'apraxie idéatoire qui concerne plutôt la réalisation d'une séquence de gestes plus complexes (incapacité à utiliser un outil malgré le fait qu'il soit reconnu).

Apraxie idéomotrice

L’apraxie idéomotrice affecte les gestes sans utilisation d’objets. Un mouvement connu comme dire au revoir de la main peut être effectué correctement de manière spontanée, mais pas sur commande orale.

Apraxie idéatoire

Un patient atteint d’apraxie idéatoire éprouve des difficultés à accomplir les mouvements composés de plusieurs gestes partiels. Il peut substituer un objet à un autre, ajouter ou supprimer un geste, inverser l’ordre des actions, ou manipuler les objets à l’envers.

Apraxie constructive

L’apraxie constructive qui affecte le dessin et les relations spatiales entre les objets.

Apraxie de l'habillage

L’apraxie de l’habillage altère la capacité à se vêtir.

Apraxie bucco-faciale

L’apraxie bucco-faciale qui empêche de réaliser des mouvements avec la bouche (souffler, tirer la langue).

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Diagnostic

Le médecin procède par élimination pour poser le diagnostic de l’apraxie. Il doit s’assurer que le patient ne souffre pas de troubles du tonus musculaire, de paralysie, de tremblements, ou de troubles de la coordination. Des examens complémentaires peuvent s’avérer nécessaires pour connaître la cause exacte de l’apraxie : IRM ou électroencéphalogramme.

Prise en charge

Il est complexe de parler de traitement pour l’apraxie dans la mesure où ses causes ne sont pas toujours curables. Généralement, la prise en charge de l’apraxie repose sur la rééducation, au moyen de séances d’ergothérapie et/ou d’orthophonie. Les résultats et l’efficacité varient en fonction du type d’apraxie et de la nature de sa cause. L’utilisation de toxine botulique peut également être envisagée pour soulager les rigidités musculaires entrainées par les lésions cérébrales, en renouvelant les injections tous les trois à quatre mois.

Pour aller plus loin


A lire également

Apraxie : définition

Crédits photo : © ilyaiovenko - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Apraxie - Causes, symptômes et traitements » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.