Cardiopathie ischémique - Symptômes, diagnostic et traitement

Décembre 2017

La cardiopathie ischémique, souvent appelée maladie coronarienne ou insuffisance coronarienne, est une pathologie qui affecte les artères coronaires. Elle se caractérise par une quantité de sang insuffisante transportée jusqu'au muscle cardiaque, le myocarde. Cet apport sanguin insuffisant (ischémie) peut conduire à une nécrose (mort des cellules). Cette affection se manifeste surtout par des douleurs thoraciques. Elle est souvent provoquée par l'accumulation de graisses dans les artères (athérome). Le traitement peut être médicamenteux ou chirurgical. La prévention repose sur la réduction des facteurs de risques (tabagisme, alcoolisme, excès de cholestérol, hypertension), surpoids, diabète et sédentarité.



Plus fréquente chez l’homme, la cardiopathie ischémique peut causer une arythmie et être à l’origine de graves complications. Quelles sont les causes de la cardiopathie ischémique ? Comment cette affection est-elle prise en charge ?

Définition

La cardiopathie ischémique ou CPI correspond à une insuffisance d’oxygénation du muscle cardiaque provoquée par le rétrécissement des artères coronaires. Elle est également appelée maladie coronarienne ou insuffisance coronarienne.

Causes

Une mauvaise hygiène de vie (sédentarité, tabagisme, alcoolisme chronique), l’hypercholestérolémie, l’obésité et le stress sont des facteurs de risque de cardiopathie ischémique : ils entraînent une accumulation de graisses dans les artères. Le diabète et l’hypertension artérielle favorisent également la cardiopathie ischémique.
La prévalence est plus élevée chez les hommes que chez les femmes et augmente avec l’âge. Certains facteurs génétiques peuvent également expliquer l’apparition d’une CPI.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Symptômes et complications

Une forte fatigue, un essoufflement à l’effort, des arythmies et une perte d’endurance physique peuvent évoquer une cardiopathie ischémique. L’insuffisance coronarienne se caractérise aussi par des douleurs au thorax.
Dans le cas où elle n’est pas détectée de façon précoce ou non traitée, la CPI peut causer un angor spontané (angine de poitrine), un syndrome coronaire aigu ou un infarctus du myocarde. La morbidité est significative et le risque de de décès est plus important chez les hommes de 65 à 84 ans : peubent ainsi survenir une mort subite coronaire ou une insuffisance cardiaque aiguë ou chronique, etc.

Diagnostic

Plusieurs examens confirment le diagnostic. Ils peuvent être invasifs ou non invasifs : coronarographie, angiographie, cathétérisme cardiaque, ECG, échocardiographie transœsophagienne, ou encore une radiographie pulmonaire et des analyses sanguines visant à établir un bilan lipidique et un bilan d’hémostase. Ils peuvent être complétés par une épreuve d’effort ou une échographie d’effort et de stress.

Prévention

Pour certains patients, l’infarctus du myocarde est le premier symptôme significatif de la maladie. Une surveillance est nécessaire chez les patients présentant des facteurs de risque : tests de dépistage de blocages au niveau des artères coronaires, tests d’effort, angiographie coronaire.
Pour prévenir la maladie coronarienne, il est recommandé de réduire les comportements à risque : sédentarité, tabagisme, obésité, hypercholestérolémie ou stress.

Traitement

Le traitement peut être médicamenteux ou chirurgical : traitement antiangoreux (dérivés nitrés, bêtabloquants, inhibiteurs calciques), pontage coronarien ou angioplastie.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Pour aller plus loin



Crédits photo : © Nito - Fotolia.com

Publi-information
Publié par sante-medecine.
Ce document intitulé « Cardiopathie ischémique - Symptômes, diagnostic et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.