Myopie - Causes, symptômes et correction

Mars 2017

La myopie est l’un des troubles visuels les plus répandus qui affecte la vision de loin. En France, 15 à 20 % de la population est myope. Cette anomalie de l’œil peut être corrigée par diverses techniques. Détectée rapidement, la myopie peut être corrigée grâce à des lunettes, des lentilles ou une opération au laser.

Définition

La myopie est un trouble de la vision et plus précisément décrit comme un trouble de la réfraction, c'est-à-dire de la convergence des rayons lumineux à travers les différentes structures de l'oeil. La myopie apparaît à l’enfance, entre 8 et 12 ans, et progresse lentement avec l’âge pour se stabiliser vers 20-25 ans. Une apparition tardive de la myopie doit faire penser à une cataracte débutante.

Les ophtalmologues distinguent trois niveaux de myopie : la myopie légère est comprise entre - 0,25 à - 2,50 dioptries, la myopie moyenne est comprise entre - 2,75 à - 6 dioptries, la myopie forte est comprise entre - 6 dioptries et au-delà. À noter que la dioptrie constitue l'unité de mesure pour évaluer la gravité des anomalies de la réfraction.

Causes et facteurs de risque

La myopie est généralement due à un œil trop long, ou à une cornée trop courbée. Avec un œil normal, l’image perçue est formée sur la rétine. En revanche, dans le cas d’un œil myope, les objets sont projetés devant la rétine. Autrement, un cristallin trop puissant, un kératocône ou certaines cataractes peuvent rendre myopes. Dans le cas de très forte myopie, des lésions dégénératives du fond de l’œil (choroïde, sclérotique et rétine) s’ajoutent à l’anomalie de l’œil.

Ce trouble visuel est causé par des facteurs génétiques et environnementaux. Un enfant dont les parents sont myopes a plus de chances d’être atteint de myopie à son tour. La myopie serait également favorisée par le manque d’exposition à la lumière du soleil et par la pratique intensive d’activités à l’intérieur.

Symptômes

La myopie se traduit par une vision nette de près, et brouillée ou floue de loin. Il en existe plusieurs formes, déterminées en fonction du degré de gravité mesuré en dioptries. La myopie est considérée comme faible de -0,25 à -3 dioptries, moyenne entre -3 et -6 dioptries, et forte au-delà de 6 dioptries. Plus la myopie est forte, plus les objets éloignés sont difficiles à distinguer. Au quotidien et en l’absence de correction, la myopie peut causer une fatigue oculaire et des maux de tête. Certaines formes comme la myopie forte peuvent évoluer vers des complications : glaucome, décollement de la rétine, cataracte.

La myopie débute généralement au cours de l'enfance et évolue jusqu'à l'âge adulte, période à laquelle elle se stabilise. Les myopies fortes doivent faire l'objet d'un suivi soigneux, car elles peuvent engendrer des complications du type glaucome, cataracte ou décollement rétinien.

Diagnostic

La myopie est généralement détectée à l’enfance ou à l’adolescence. Rares sont les personnes chez qui les premiers signes de myopie apparaissent à l’âge adulte. Des visites de contrôle régulières chez un ophtalmologiste permettent de diagnostiquer une myopie et d’en évaluer le niveau de gravité de manière précoce. Parmi les signes qui peuvent alerter chez l’enfant : une mauvaise vision de loin au tableau ou une lecture rapprochée des livres et des cahiers.

L’acuité visuelle est testée par une échelle de lecture à deux distances d’observation (de loin et de près). Ces tests de la vision sont réalisés sur chaque œil pris séparément, puis conjointement. Ils sont complétés par une étude de la réfraction (qualité du cristallin) ainsi que par un fond d’œil afin d’éliminer toute cause de lésion sur la rétine. Puis, l’opthalmologiste calcule précisément l’anomalie de l’œil (en dioptries). Cette mesure permet de classer la myopie selon son degré de sévérité et de donner précisément la puissance des verres correcteurs.

Traitements

Le traitement de la myopie dépend de son niveau de gravité. Les formes de myopie les moins fortes peuvent être corrigées grâce à des lunettes de vue (verres concaves divergents) ou des lentilles de contact à porter en permanence ou non. Les personnes atteintes de myopie faible peuvent se contenter de lunettes à ne porter qu’en cas de besoin : lecture, conduite, cinéma, etc. L’intervention chirurgicale est le seul moyen de guérir la myopie. La chirurgie réfractive, généralement pratiquée au laser, corrige définitivement ce trouble visuel.

Pour aller plus loin




Crédits photo : © Dan Race - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Myopie - Causes, symptômes et correction  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.