Fumer pendant la grossesse : modifications durables de l’ADN de l’enfant

Mars 2017


Fumer au cours de la grossesse entraine des répercussions chez la future maman(fausse couche, accouchement prématuré, . avortement spontané , grossesse extra-utérine …), mais également sur le développement de son futur bébé.
Des chercheurs du consortium international PACE, International Pregnancy and Childhood Epigenetics ont étudié les effets de l'alcool, du poids de la mère ou encore de la pollution de l'air sur le fœtus. Ils ont mis en évidence dans une étude publiée en Mars 2016 dans la revue American Journal of Human Genetics, que les altérations dans l'ADN de l’enfant dont la mère a fumé pendant la grossesse étaient encore constatés lorsqu’il grandissait.

Modalités de l’étude

Les chercheurs ont identifié 6.073 endroits où l'ADN a été chimiquement modifié chez les bébés des femmes "fumeuses persistantes", 13% des femmes enceintes étudiées, ont été classées comme fumeuses persistantes car elles qui avaient fumé des cigarettes chaque jour durant leur grossesse et ont comparé avec les enfants dont la mère n'était pas fumeuse. Les chercheurs ont prélevé des échantillons de sang dans le cordon ombilical juste après la naissance de l'enfant afin d’analyser les effets du tabac sur leur ADN.

Modifications de l’ADN persistantes et durables chez l’enfant plus âgé

L’étude met en évidence que fumer pendant la grossesse modifie l'ADN du fœtus mais précise que les modifications constatées persistent chez l’enfant plus âgé.

Modification de l’ADN identiques à celles des adultes fumeurs

Ces travaux, effectués sur plus de 6.600 femmes et leurs enfants dans le monde, mettent en évidence que les modifications de l'ADN du fœtus sont identiques à celles observées chez des fumeurs adultes.

Découverte de nouveaux gênes

D’autre part, de nouveaux gènes ont été identifiés comme étant impliqués dans le développement de l'enfant exposé au tabagisme de sa mère au cours de la grossesse.

Pathologies liées aux modifications de l’ADN

Les chercheurs ont montré que 50% de l'ADN modifié par le tabagisme est lié à des gènes intervenant dans le développement des poumons, du système nerveux, des anomalies congénitales comme le bec-de-lièvre ou dans des cancers liés au tabagisme.

Répercussions chez la maman et le bébé

http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/350-tabac-et-grossesse-risques-pour-le-bebe

Grossesse : penser à arrêter de fumer

Une femme enceinte peut toujours arrêter le tabac pendant la grossesse afin de diminuer les risques pour la mère et l'enfant. La prescription de substituts nicotiniques, après accord du médecin, peut être envisagée.


Sources : American Journal of Human Genetics, http://www.cell.com/ajhg/fulltext/S0002-9297(16)00070-7

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Fumer pendant la grossesse : modifications durables de l’ADN de l’enfant » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.