Lavage de nez - Techniques en pratique

Juin 2017

Le lavage du nez est souvent effectué chez les bébés. Chez l’adulte et le jeune enfant, il reprend une place primordiale au cœur du dispositif thérapeutique de la sphère ORL, ceci afin de maintenir son bon fonctionnement et de mieux contrôler l’appareil pulmonaire, notamment les bronches.


Le lavage de nez, pratique très ancienne, est un traitement médical à part entière qui permet un bon fonctionnement du nez, de soulager certaines rhinites, de préserver le nez et de préserver la santé des bronches mais également de les soulager. Le lavage du nez peut être comparé à la kinésithérapie respiratoire, indiquée dans certaines manifestations respiratoires.

Définition

Le lavage de nez permet de prévenir les infections telles que les rhinopharyngites et les otites. Les nouveau-nés subissent un lavage de nez pour évacuer les glaires avalées lors de l'accouchement. Le lavage de nez chez les jeunes enfants se réalise à l'aide d'un spray ou d'un sérum physiologique. Les sprays et les solutions nasales qui contiennent des vasoconstricteurs sont contre-indiqués chez les moins de 15 ans en raison du risque d'effets secondaires.

Indications

Le lavage du nez permet de soulager les manifestations de rhinite et/ou de sinusite, et majoritairement dans leurs formes chroniques ou récidivante, parmi lesquelles, la rhinite allergique et la polypose naso-sinusienne qui évoluent dans 40% des situations vers un asthme. Il assure un meilleur contrôle de la fonction respiratoire pouvant ainsi participer à l’élimination des allergènes, comme les acariens ou les pollens, les bactéries ou les virus. Le lavage du nez est également indiqué au cours de la mucoviscidose, la BPCO et des suites opératoires d’interventions nasales.

En pratique

Laver et rincer soigneusement un récipient en verre d’un litre environ.Le remplir avec une bouteille d’eau minérale ou du robinet, sans faire bouillir. Rajouter 2 à 3 grosses cuillères à café de gros sel de cuisine, en évitant le sel de table qui peut contenir des additifs. Rajouter une grosse cuillère à café de bicarbonate de soude. Remuer ou secouer la solution avant d’effectuer le lavage. Puis la conserver à la température ambiante. Si le mélange entraîne une irritation, prendre moins de sel, avec 1,5 ou 2 cuillère à café.Refaire une préparation chaque semaine en vidant celle qui reste.

Comment s’effectue le lavage du nez ?

Le lavage s’effectue à l’aide d’une grosse seringue ou d’une pipette achetée en pharmacie et se pratique dans chaque narine. Il faut se mettre au dessus du lavabo, pencher sa tête à l’horizontale, tourner sur le côté et instiller la solution dans la narine la plus haute qui s’écoule ensuite par l’autre narine après être passé dans les fosses nasales. Il faut ensuite souffler fortement par la narine la plus basse en fermant l’autr narine avec ses doigts.Il faut après effectuer la même manœuvre de l’autre côté.

Rythme

Le lavage peut être pratiqué 2 fois par jour quotidiennement.

Crédit photo : Klaus Peter Adler - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé «  Lavage de nez - Techniques en pratique » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.