Méditation - Diminution des troubles post chimio

Juin 2017

La méditation est une pratique spirituelle et philosophique d’origine orientale et d’influence bouddhiste, qui prépare à la contemplation. La méditation correspond à une pratique mentale et posturale qui permet de se relaxer et de s’évader en décrochant quelques instants de la vie réelle. Cet état nous permet ainsi de ne plus être esclave de l'environnement extérieur et de mettre de côté les pensées négatives. La méditation permet apaiser son cerveau, de lâcher prise, d’être dans un état de conscience différent, et d’ oublier les soucis. Méditer permet de respirer, souffler, s’apaiser, relever la tête et oublier son smartphone et son ordinateur ainsi que les problèmes du quotidien. De nombreuses révèlent depuis quelques années les bienfaits de la méditation, notamment sur le surpoids et l’obésité, la dépression, l’obésité, le stress, la douleur, les insomnies, sur le système cardiovasculaire et la tension artérielle.

Des chercheurs américains ont tésté les bienfaits de la méditation sur les troubles de la mémoire et les difficultés de concentration provoqués par la chimiothérapie. Il s’agit de la première étude à proposer une solution aux troubles cognitifs post chimiothérapie sans effets secondaires et persitant très longtemps. En effet, la méditation améliorerait la cognition en concentrant l’attention des patients et en améliorant la gestion des sentiments et des sensations corporelles.

Troubles de la mémoire : chemo brain

Au cours ou au décours d’une cure de chimiothérapie, peuvent fréquemment survenir des troubles de la mémoire concernent les noms des personnes croisées ou des proches, les lieux et les dates ainsi que des absences ou un ralentissement idéo moteur. Ces manifestations qu’on dénomme chémo brain disparaissent le plus souvent spontanément chez les malades atteints d’un cancer. Parfois, ils peuvent persister des années après la fin du traitement chimiothérapique perturbant la la vie sociale et professionnelle des personnes qui ont réussi à combattre le cancer. Aucun traitement ne peut à ce jour améliorer ces effets secondaires très invalidants. Une étude américaine montre que la méditation peut aider à retrouver la mémoire, redonnant ainsi un espoir à tous les malades concernés.

Etude

Une équipe de chercheurs américains de l’école de médecine de la faculté de l’Indiana a recruté 71 personnes ayant survécu à un cancer du sein ou du colon-rectum. 35 personnes ont reçu des cours de 2 heures de méditation pleine conscience, programme de MBSR (mindfulness-based stress reduction, pendant 8 semaines et les 36 autres ont suivi un programme d’éducation pour lutter contre la fatigue. Des tests permettant de mesurer les performances cognitives ont été effectués au bout de 8 semaines, puis après 6 mois. Les personnes ayant suivi des séances de méditation ont présenté une amélioration de leurs troubles cognitifs, ont été plus attentifs et ont fait moins d’erreurs. Les patients participant aux séances de méditation ont particulièrement bien respecté le protocole et ont continué les séances six mois après l’arrêt de l’étude. Les deux programmes améliorent la qualité de vie des patients, mais la méditation apporte de meilleurs résultats notamment à long terme.
copyright: Fotolia.
Sources :
  • Maureen Diament, Marie France

Dossier méditation

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Méditation - Diminution des troubles post chimio » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.