Maladie du greffon contre l’hôte : causes, symptômes et traitements

Novembre 2017




Dans la situation inverse du rejet de greffe, le greffon peut s’attaquer aux organes du receveur : il s’agit de la réaction du greffon contre l’hôte. Dans quels cas cette maladie survient-elle et comment se manifeste-t-elle ?

Définition

La maladie du greffon contre l’hôte ou GVH (pour graft versus host disease) est une grave complication d’une greffe de cellules hématopoïétiques (fabriquées par la moëlle osseuse) chez les patients atteints de leucémie. Elle se produit dans le cas d’une greffe allogénique : les cellules souches proviennent d’un donneur et non du receveur lui-même. Il en existe deux types : la GVH aigue et la GVH chronique.

Causes

La réaction du greffon contre l’hôte correspond au phénomène inverse du rejet de greffe. Elle survient lorsque le greffon contient des lymphocytes T, lorsque l’organisme du receveur est immunodéprimé, et lorsque le receveur possède des antigènes étrangers au donneur. En effet, la GVH est due à une réaction immunitaire des lymphocytes T du donneur. Ceux-ci attaquent et détruisent les tissus du receveur dont l’organisme ne peut se défendre.

Symptômes

GVH aigue

La GVH aigue survient le plus souvent dans les 100 jours suivant la greffe, mais peut aussi se manifester plus tard. Elle affecte la peau, le foie et les intestins, séparément ou de manière simultanée. Elle est classée selon 4 grades de gravité, dont le dernier engage le pronostic vital. Au niveau de la peau, les principaux symptômes sont des rougeurs, des démangeaisons, et une desquamation. Au niveau du foie, la GVH aigue se manifeste par une jaunisse et une augmentation des enzymes. Enfin, les symptômes digestifs de la GVH aigue sont des nausées, des vomissements, des diarrhées et des crampes abdominales.

GVH chronique

La GVH chronique se manifeste généralement au-delà de trois mois après la greffe.
En plus des symptômes communs à ceux de la GVH aigue, la GVH chronique s’étend généralement à l’ensemble des parties du corps. Elle peut ainsi se manifester par un durcissement de la peau, une perte de cheveux, une sécheresse des yeux et/ou de la bouche, des caries, des douleurs musculaires, et des troubles pulmonaires.

Traitements

Le traitement de la GVH aigue repose habituellement sur une corticothérapie par voie intraveineuse. Fin 2015, l’Inserm a validé une nouvelle piste thérapeutique consistant à administrer un traitement précoce et court immédiatement après la greffe, afin de protéger les patients des effets de la GVH aigue. Le traitement de la GVH chronique est également médicamenteux, avec une association de corticoïdes et de cyclosporine.

Pour aller plus loin



Crédits photo : © BillionPhotos.com - Fotolia.com

Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Maladie du greffon contre l’hôte : causes, symptômes et traitements » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.