Tendinite de la femme qui allaite : symptômes et traitement

Septembre 2017




Les jeunes mamans ressentent souvent des douleurs au niveau du poignet et du bras, surtout si elles allaitent : il s’agit probablement d’une tendinite. Comment reconnaître les symptômes d’une tendinite et quel traitement envisager en cas d’allaitement ?

Définition

La tendinite de la femme allaitante ou tendinite de la jeune maman se traduit par une inflammation des tendons à la base du pouce. Cette affection est également connue sous le nom de ténosynovite de De Quervain.

Causes et facteurs de risques

Les mouvements répétés et la modification des gestes sont les principales causes d’une ténosynovite de De Quervain. Cette tendinite est particulièrement fréquente chez les jeunes mamans en raison de la récurrence de gestes spécifiques comme porter son bébé ou l’allaiter, qui mettent le pouce et la main en extension. Les fluctuations hormonales liées à la grossesse et au post-partum sont également un facteur de risque de tendinite chez les jeunes mamans.

Symptômes

Chez la jeune maman, la tendinite se manifeste par une douleur brutale ou progressive, pouvant irradier jusqu’au pouce et jusqu’à l’avant-bras, et vive au point de devenir invalidante au quotidien. Cette douleur est généralement accentuée par les mouvements mobilisant le pouce et le poignet et les activités répétitives telles que l’allaitement et le portage du bébé. Il est également fréquent de ressentir des fourmillements dans le bras et la main.

Diagnostic

Un examen clinique suffit pour établir le diagnostic d’une tendinite ou d’une ténosynovite de De Quervain. Dès les premiers signes, il est conseillé de consulter un médecin qui pourra définir une prise en charge adaptée en cas d’allaitement. Traitée rapidement, la tendinite guérit facilement mais il convient de ne pas la négliger.

Traitement et prévention

En cas de tendinite, des traitements médicamenteux à base d’antalgiques et d’anti-inflammatoires sont habituellement proposés. Or chez la femme allaitante, les médicaments peuvent passer dans le lait, qu’ils soient pris par voie orale ou par voie cutanée. Il est donc nécessaire d’avoir recours à d’autres moyens pour soulager une tendinite de la jeune maman. Pour soigner une tendinite chez une femme qui allaite, les solutions à privilégier sont la mise au repos de l’articulation, le port d’un bandage ou d’une orthèse, et l’arrêt des activités favorisant la douleur. Il est conseillé de changer de bras et de posture régulièrement pour porter son bébé, et de ne pas donner le sein d’une seule main. Il est également recommandé d’utiliser des aides comme un coussin d’allaitement ou un porte-bébé. Ces solutions peuvent être employées dès les premiers symptômes pour éviter l’aggravation de la tendinite, ou en prévention.

Pour aller plus loin

Ténosynovite de De Quervain, Institut Européen de la Main (PDF).

Crédits photo : © pololia - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Tendinite de la femme qui allaite : symptômes et traitement  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.