Conseils et précautions en cas d'accident nucléaire

Septembre 2017

Avec les nuages radioactifs émis par la centrale de Fukushima Daiichi au Japon - qui a connu de multiples avaries depuis le séisme et le tsunami qui ont touché le nord du pays le 11 mars 2011 -, des questions sur le nucléaire refont surface. Que faire en cas de nuage radioactif avéré ? Que peut-on faire pour se protéger dans les heures qui suivent une irradiation ? Voici des mesures de précautions que vous pouvez prendre.


Rester chez vous

En cas d'incident d'ordre nucléaire, dans un premier temps, si vous vous trouvez dans une zone à risque, il faut rester chez vous et éviter que les particules radioactives entrent dans votre domicile en :
  • fermant portes et fenêtres ;
  • interrompant toute ventilation mécanique.

Conseils pour l'alimentation

En cas d'accident nucléaire, les produits frais irradiés sont impropres à la consommation. L'ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire) conseille donc de ne pas consommer :
  • légumes ;
  • fruits ;
  • lait frais ;
  • eau tiré d'un puits ;
  • l'eau du robinet dans certains cas (selon les consignes du préfet).

Cela évite une contamination interne par ingestion.

Il vaut mieux préférer :
  • produits secs ;
  • conserves ;
  • produits surgelés ;
  • eau minérale ;
  • lait UHT.

Si vous étiez dehors

En cas de nuage radioactif nocif, les sorties sont déconseillées. Il faut éviter les déplacements sous la pluie : les gouttes de pluie peuvent être contaminées.

Si vous étiez dehors au moment où l'incident s'est produit dans une zone à risque, voici ce que vous pouvez faire pour réduire la contamination extérieure :
  • ôtez vos vêtements ;
  • mettez-les dans une poche plastique ;
  • prenez une douche et lavez-vous de la tête aux pieds ;
  • mettez des vêtements propres.

L'absorption de comprimés d'iode stable

Consulter notre fiche pratique pour en savoir plus sur les comprimés d'iode
Pour rappel :
  • l'iode n'est pas un « antidote » contre les radiations : elle ne protège que des méfaits de l'iode radioactif mais pas des autres éléments qui peuvent être nocifs ;
  • la prise doit être faite uniquement si les autorités de santé compétentes le recommandent et dans la zone proche de l'accident ;
  • leur prise peut entraîner des effets sur l'organisme.

Évacuation de la zone contaminée

L'air se renouvelant dans un bâtiment, une évacuation peut-être envisagée. Cela devient le seul moyen - et le moyen le plus efficace dès les premiers phénomènes de rejets d'éléments radioactifs dans l'air - de protéger votre santé. Elle est généralement décidée par les autorités.

En savoir plus

A voir également


Publi-information
Publié par sante-medecine.
Ce document intitulé « Conseils et précautions en cas d'accident nucléaire » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.