Décompensation cardiaque - Causes, symptômes et traitements

Mai 2017

Liée à l’insuffisance cardiaque, la décompensation peut nécessiter une hospitalisation. Le point sur les manifestations et les facteurs de risque d'une décompensation cardiaque.


Définition

La décompensation cardiaque correspond à une complication de l’insuffisance cardiaque : elle se produit lorsque les mécanismes activés par l’organisme pour compenser l’insuffisance ne fonctionnent plus correctement.

À tort, la décompensation cardiaque est souvent confondue avec l'insuffisance cardiaque. On parle d'insuffisance cardiaque lorsque le cœur ne parvient pas à pomper la quantité de sang nécessaire aux besoins métaboliques de l'organisme. Elle se manifeste surtout par un essoufflement. En cas d'insuffisance cardiaque, l'organisme active des mécanismes pour compenser cette défaillance (mécanismes de compensation). La décompensation cardiaque survient lorsque ces mécanismes ne sont plus suffisants.

Causes et facteurs de risque

La décompensation cardiaque peut être due à plusieurs causes, notamment : une infection (le plus souvent pulmonaire), une ischémie myocardique, l’anémie, des troubles du rythme cardiaque, une embolie pulmonaire, une hyperhydratation, et la grossesse. Elle peut également résulter de l’aggravation d’une insuffisance rénale ou respiratoire. La décompensation cardiaque peut être liée à un traitement médical : non observance ou arrêt du traitement, écart de régime (excès de sel), prise récente d’un traitement anti-inflammatoire non stéroïdien.

Symptômes

La dyspnée (difficultés à respirer) et la fatigue sont les principaux signes de décompensation cardiaque. Ils surviennent le plus souvent à l’effort, puis au repos. La décompensation cardiaque se manifeste également en position couchée par une toux sèche et des difficultés respiratoires (orthopnée).
Chez les personnes âgées, la décompensation cardiaque provoque une altération de l’état de santé général, des troubles cognitifs et de l’anxiété.

Diagnostic

Le diagnostic de la décompensation cardiaque repose sur un examen clinique, et sur des examens complémentaires comme l'électrocardiogramme, la radiographie du thorax et l'écho-doppler cardiaque.

Traitement

La décompensation cardiaque peut être traitée avec une mise au repos, un régime à faible teneur en sel, et des médicaments comme les diurétiques, les vasodilatateurs et les bêtabloquants.

En cas d’aggravation des symptômes, l’hospitalisation dans un service de cardiologie s’avère nécessaire. En prévention, les facteurs de risque de la décompensation sont généralement pris en charge dans le cadre du traitement d’une insuffisance cardiaque. Le poids et les difficultés respiratoires sont rigoureusement surveillés en cas d’insuffisance cardiaque pour éviter les épisodes de décompensation.

Vidéo


Vidéo

Les précisions de la journaliste santé Claire Gabillat :

Pour aller plus loin



Crédits photo : © staras - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Décompensation cardiaque - Causes, symptômes et traitements » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.