Sport - Bienfaits d'une activité même modérée

Avril 2017

Une étude de cohorte réalisée par l'Université de St-Etienne-Lyon et présentée lors du congrès de cardiologie EuroPRevent 2015 a montré que pratiquer 15 minutes d'exercices physiques chaque jour pourrait quand même permettre de vieillir en meilleur forme et de diminuer le risque de mortalité. En effet, une activité physique régulière modérée semblerait avoir des effets bénéfiques sur la santé des séniors. Cette étude montre qu'un niveau d'activité physique beaucoup plus faible que celui habituellement préconisé. Rappelons que l'OMS préconise 150 minutes d'exercice modéré ou au moins 75 minutes d'activité intense par semaine, fréquence permettant de réduire le risque de mortalité chez les adultes.


Modalités

1 000 personnes âgées de 65 ans au début de l'étude, ont été suivies pendant 13 ans et répartis en 5 groupes en fonction de leur niveau d'activité, mesuré en heures MET.

Le MET

Le MET correspond au niveau de dépense énergétique au repos permettant ainsi de classer les activités physiques selon leur intensité, en utilisant l'équivalent métabolique comme référence. Le Met correspond au ratio entre la consommation d'énergie au cours de l'effort et la consommation d'énergie au repos. Ainsi une activité physique d'intensité modérée correspond à environ 3 à 6 MET, alors qu'une activité physique d'intensité élevée correspond à une valeur supérieure à 6 MET. Par exemple un cours intensif d'aérobic équivaut à 7 MET. Jardiner ou faire des travaux ménagers et domestiques sont équivalents à des efforts modérés compris entre environ 3 et 6 MET.

Résultats étonnants

Les participants dont le niveau d'activité atteignait la recommandation actuelle de 150 minutes d'activité modérée ou intense soit 7,5 à 15 heures MET par semaine présentaient un risque de décès diminué de 57% par rapport à ceux ayant le niveau d'activité le plus faible. Une surprise a été constatée au cours de cette étude : en effet les participants dont le niveau d'activité physique était nettement plus faible de 1 à 3,74 heures MET par semaine, avaient un risque de décès diminué de 51% par rapport à ceux dont l'activité était presque nulle ou réduite au minimum.

Reprise du sport à un âge tardif : effet positif

Les résultats ont également mis en évidence qu'un effet bénéfique sur le risque de mortalité s'observe également si l'activité physique débute seulement ou est reprise à un âge plus avancé. A ainsi été constaté dans ce cas un risque de décès diminué de deux tiers. David Hupin, l'auteur de l'étude, précise que le taux de mortalité est inversement proportionnel au niveau d'activité physique chez les séniors.

Objectif plus mesuré : faire un peu d'exercice plutôt que pas du tout

Faire de l'exercice, même moins que la durée recommandée car souvent difficilement possible chez les personnes âgées, a donc un effet protecteur réel même si une activité supérieure serait davantage bénéfique. 75 minutes d'activité modérée ou 15 minutes 5 jours par semaine, est un objectif plus raisonnable et plus facilement atteignable pour des personnes âgées. Il semble possible que les personnes débutant par une activité physique modérée puissent ensuite plus facilement en augmenter la fréquence et l'intensité.

Activités conseillées

Les activités conseillées peuvent être la marche rapide, le vélo, la natation ou la gymnastique.

Recommandations de l'OMS


150 minutes d'AP Modérée ou 75 mn d'activité soutenue

Les personnes âgées devraient pratiquer au moins, au cours de la semaine, 150 minutes d'activité d'endurance d'intensité modérée ou au moins 75 minutes d'activité d'endurance d'intensité soutenue, ou une combinaison équivalente d'activité d'intensité modérée et soutenue.

Périodes de 10 mn

L'activité d'endurance devrait être pratiquée par périodes d'au moins 10 minutes.

Atteindre 300 Mn ou 150 mn

Pour en retirer plus de bénéfices, les personnes âgées devraient tenter d'augmenter la durée de leur activité d'intensité modérée pour atteindre 300 minutes par semaine ou pratiquer 150 minutes par semaine d'activité d'endurance d'intensité soutenue. Une combinaison équivalente d'activité d'intensité modérée et soutenue peut également être envisagée.

3 jours par semaine

Il est conseillé aux personnes âgées présentant une mobilité réduite de pratiquer une activité au moins trois jours par semaine, afin d'améliorer l'équilibre et de prévenir le risque de chutes.

Exercices de renforcement musculaire

Des exercices de renforcement musculaire faisant intervenir les principaux groupes musculaires sont conseillés à un rythme d'au moins deux jours par semaine.


© Patrizia Tilly - Fotolia.com.

Pour en savoir plus


Prévention des chutes chez les personnes âgées (INSERM)

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Sport - Bienfaits d'une activité même modérée » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.