Thrombopénie - Causes, symptômes et traitement

Mars 2017

La thrombopénie correspond à une diminution du nombre de plaquettes dans le sang. Un point sur les mécanismes mis en cause, le diagnostic, et la prise en charge de la thrombopénie.


Définition

La thrombopénie ou thrombocytopénie correspond à une quantité anormalement basse du nombre de plaquettes sanguines. Les plaquettes sont des composants sanguins qui jouent un rôle dans la coagulation en participant à l'hémostase primaire et permettent la formation d'un thrombus qui arrête le saignement. Le taux de plaquettes normal fluctue entre 150000 et 450000 par millimètre cube de sang. En dessous de 150000, on parle de thrombopénie et le risque majeur est la survenue d'hémorragies, qui habituellement ne surviennent que pour des taux très bas, inférieurs à 50000.

Causes

La thrombopénie peut être de cause inconnue, due à une anomalie au niveau de leur lieu de production, la moëlle osseuse cas dans lequel on parle de thrombopénie centrale, ou due à une maladie entraînant souvent un excès de leur destruction.

Thrombopénie centrale

La thrombopénie centrale est due à une faible production de plaquettes par la moëlle osseuse. Il peut alors s'agir d'un symptôme d'une pathologie comme la maladie de Fanconi, ou d'une thrombopénie isolée associée à aucune autre anomalie. Parmi les autres causes possibles de thrombopénie centrale : carence en vitamine B12, alcoolisme aigu, radiothérapie, virus. Dans d'autres cas, la cause n'est pas identifiée.

Thrombopénie isolée

Dans une pathologie telle que le purpura thrombopénique idiopathique (PTI), la thrombopénie est dite isolée car aucun autre signe biologique n'est présent (les taux de globules rouges et blancs sont normaux). De manière générale, lorsqu'on est en présence d'une thrombopénie isolée, on va automatiquement suspecter un PTI. Le fait qu'une thrombopénie soit isolée permet d'écarter les risques de leucémies ou autres cancers qui se traduisent par des thrombopénies centrales.

Thrombopénie périphérique

Dans le cas d'une thrombopénie périphérique, le faible nombre de plaquettes est dû à une répartition anormale ou à leur destruction. Le purpura thrombopénique idiopathique (PTI), d'origine auto-immune, est la cause la plus fréquente de thrombopénie périphérique. La mauvaise répartition peut être la conséquence d'une hémorragie ou d'une transfusion massive de globules rouges, ou survenir au cours d'une grossesse. La thrombopénie périphérique peut également être d'origine immuno-allergique : dans ce cas, elle est généralement provoquée par la prise d'un médicament, des molécules comme la quinine pouvant causer la destruction de plaquettes.

Symptômes

Les principaux symptômes de la thrombopénie sont des hémorragies, visibles sous forme de pétéchies ou purpura : des tâches rouges ou violacées sur la peau. Des saignements anormaux au niveau du nez et de la bouche, des règles abondantes, et des hématomes peuvent également survenir.

Diagnostic

La thrombopénie est définie si le nombre de paquettes est inférieur à 150 giga/L de sang. Le taux est déterminé au moyen d'un hémogramme (analyse du sang). Un interrogatoire et un examen clinique sont également pratiqués. En l'absence de signes cliniques, le médecin doit éliminer une fausse thrombopénie en analysant le frottis sanguin et en vérifiant qu'il ne présente pas d'amas. Un myélogramme, (analyse de la moëlle osseuse) peut être demandé pour déterminer l'origine de la thrombopénie.

Traitement

Le traitement de la thrombopénie dépend de sa cause et de la gravité du syndrome hémorragique. Dans certains cas, la prise en charge peut se limiter à une surveillance clinique et biologique. Un traitement spécifique est prescrit aux patients ayant un nombre de plaquettes inférieur à 50 giga/L : une corticothérapie, en première intention. Pour éviter les risques, certains médicaments comme l'aspirine et les AINS sont déconseillés, de même que les sports pouvant provoquer des traumatismes. Les transfusions plaquettaires sont généralement réservées aux thrombopénies centrales.

A lire également



Crédits photo : © Africa Studio - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Thrombopénie - Causes, symptômes et traitement  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.