Télévision et tablettes à 2 ans : risques à l'adolescence

Février 2017



Une étude menée par des chercheurs de l'Université de Montréal a montré que chaque heure quotidienne consacrée à la télévision à l'âge de 2 ans augmente de plus de 10% le risque de victimisation à l'école à 12 ans. Ces travaux, effectués auprès de 991 filles et de 1.006 garçons âgés de 2 ans, confirment que les habitudes télévisuelles prises à cet âge risquent ainsi de priver l'enfant de l'expérience de la socialisation. En effet, ces mauvaises habitudes déterminent de nombreux aspects psychologiques futurs notamment les expériences sociales. D'autre part, le nombre d'heures passées à regarder la télévision par les jeunes enfants influe ainsi sur le risque d'intimidation en classe de sixième.

Modalités

Au cours de cette étude, les expériences de victimisation ont été autoévaluées par les enfants eux-mêmes en classe 6ème. Ont également été pris en compte, le comportement de l'enfant et ses capacités cognitives, ainsi que le niveau socio-éducatif du foyer.

Risques

Intimidation en classe de sixième

Les résultats mettent en avant que chaque tranche de 53 minutes d'écoute quotidienne de la télévision, à l'âge 29 mois est associée à une augmentation de 11% du risque d'intimidation par les camarades de classe en sixième.

Déficit des compétences sociales

Les heures passées face à un écran empiètent sur les interactions familiales, indispensables pour établir l'intelligence émotionnelle ainsi qu' une bonne socialisation.

Diminution du développement des fonctions cérébrales

D'autre part, passer trop de temps devant des écrans provoque un moins bon développement des fonctions cérébrales responsables de la résolution des problèmes interpersonnels, de la régulation des émotions, de la compétence sociale et des contacts sociaux positifs.

Mauvais développement visuel

Ces mauvaises habitudes peuvent également affecter le développement du contact visuel, qui participe au développement de l'intelligence émotionnelle et de l'affirmation de soi dans les interactions sociales.

Ne pas dépasser une à deux heures par jour

L'American Academy of Pediatrics (AAP) recommande aux enfants de plus de 2 ans de ne pas rester plus d'1 à 2 heures par jour à regarder des écrans de télévision ou des tablettes. De nombreux experts estiment même d'ailleurs qu'il n'est pas conseillé de laisser les enfants de moins de 3 ans devant les écrans, ou alors de manière très exceptionnelle.
Laisser un enfant devant la télévision leur permet d'être tranquilles. Il est d'ailleurs fortement déconseillé de mettre une télévision dans la chambre de l'enfant. L'usage d'une tablette doit également être très encadré et demeurer exceptionnelle avant l'âge de 3 ans.

Jouer et bouger

La moitié des heures de la journée doit être consacrée aux besoins de l'enfant, manger, dormir, jouer et bien sur faire sa toilette.

En savoir plus

Enfant et télévision: mettre des limites
Enfant - Quand autoriser les consoles, télévision et internet ?

Sources
  • Santé Log, Juillet 2015
  • Journal of Developmental Behavioral Pediatrics juillet 2015: Too Much Television? Prospective Associations Between Early Childhood Televiewing and Later Self-Reports of Victimization by Sixth Grade Classmates

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 24 août 2015 à 10:59 par p.horde.
Ce document intitulé « Télévision et tablettes à 2 ans : risques à l'adolescence » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.