Handicap et accessibilité

Juin 2017


1.6 million de personnes sont reconnues comme ayant un handicap en France. Mais d'après l'APF (Association des Paralysés de France), en ajoutant les personnes déclarant avoir des problèmes de santé ayant entraîné des difficultés pendant plus de 6 mois, le chiffre dépasserait les 9 millions de personnes. Pourtant, l'accessibilité des lieux publics aux personnes handicapés est régulièrement jugée insuffisante en France.

Que dit la loi ?

La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées impose à tous les lieux accueillant du public (administrations, commerces, écoles, habitations, transports et voirie) d'être accessibles aux personnes en situation de handicap. Toutes les déficiences sont concernées : moteur, auditive, visuelle, mental...
La loi accorde un délai pour réaliser les travaux d'aménagement et d'adaptation et en 2014, ce délai a été repoussé de 10 ans. En revanche, il est encadré par un agenda, l'Agenda d'Accessibilité Programmée (A d'AP). C'est un dispositif pour la mise en conformité avec la réglementation en vigueur de tous les ERP (établissement recevant du public) à partir du 1er janvier 2015. Il s'agit pour les ERP d'un engagement à se mettre en conformité dans les trois ans à venir. Le dossier doit être déposé en mairie d'ici le 27 septembre 2015. Dans un rapport de l'OBIAÇU (Observatoire interministériel de l'accessibilité et de la conception universelle), il est indiqué que seule la moitié des ERP ont engagé des travaux. Et selon l'APF, concernant le handicap moteur, seulement 15% sont d'ores et déjà aux normes. Plus avancée dans les grandes structures comme les mairies que dans les petites comme les petits commerces ou les cabinets médicaux.

Les aménagements pour l'accessibilité des personnes handicapées

Les aménagements dépendent du type de handicap et des lieux à rendre accessibles.

L'aménagement pour l'accessibilité des personnes handicapées moteurs

Franchir le seuil d'une porte, se déplacer à l'intérieur de l'ERP et accéder aux différents étages, manoeuvrer une porte, pouvoir utiliser les points sanitaires. Voilà ce que doivent permettre les aménagements d'accessibilité pour les personnes handicapées moteur.
Différents types d'aménagements existent. Ils vont de la simple réorganisation du mobilier à des travaux plus conséquents de seuil de porte ou d'installation d'élévateur en extérieur, en passant par l'installation d'une barre de manoeuvre dans les toilettes.

L'aménagement pour l'accessibilité des personnes handicapées visuels

Ici, il s'agit aussi d'assurer le bon déplacement dans l'établissement mais aussi l'accessibilité aux informations qui y sont diffusées. Pour le bon cheminement dans l'espace, il est important de soigner l'ambiance visuelle et l'éclairage. Les zones dangereuses (escaliers...) peuvent être signalées avec un revêtement de sol adapté à l'utilisation d'une canne. Pour les informations visuelles et la signalétique, il faudra accentuer leur lisibilité pour les personnes malvoyantes (doubler le message écrit en caractères plus gros, s'assurer du contraste suffisant entre le fond et l'écriture, traduire les pictos en message écrit...). Pour les personnes aveugles, il faudra passer par la diffusion d'un message sonore ou bien la traduction en braille. L'espace virtuel, comme les sites Internet, doivent aussi répondre à des exigences d'accessibilité, définis par la norme W3C. Une des règles ici est de « traduire » les images d'un site Internet en message écrit, lisible via une liseuse par exemple.

L'aménagement pour l'accessibilité des personnes handicapées auditives

Les aménagements pour les personnes sourdes ou malentendantes sont de plusieurs ordres. Le sur-titrage ou le sous-titrage permettent un accès à un message sonore, traduit à l'écrit. Il est particulièrement utilisé par les programmes télévisuels. Ce sont dans les lieux publics comme les gares, les mairies, les salles de conférence ou de spectacle que des aménagements pour sourds et malentendants sont nécessaires : citons la boucle magnétique, qui capte le son ambiant et le transmet dans un appareil auditif, le visio-guide surtout utilisé dans les musées et les lieux d'exposition ou encore la visio-interprétation qui interface deux personnes à un traducteur en langue des signes. Cette dernière passe par l'usage d'un ordinateur relié à Internet et un logiciel de visioconférence.

En savoir plus


Un guide des besoins des personnes déficientes visuelles
Le w3c

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Handicap et accessibilité » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.